Sélectionner une page

Aujourd’hui, je suis allée voir Marielle Laheurte, thérapeute et auteure de plusieurs livres, pour qu’elle me parle de la Paralysie du sommeil. D’après certaines études, 25 % des personnes seraient touchées par la Paralysie du Sommeil. Alors qu’est-ce que c’est ? Comment peut-on éviter cela ? Marielle Laheurte a accepté de répondre à toutes mes questions.

H.V : Bonjour Marielle, aujourd’hui nous allons évoquer la Paralysie du Sommeil, pouvez-vous m’expliquer ce que c’est ?

M.L : Certains disent que l’on est coincé entre deux vies. Le corps est allongé mais l’esprit va vagabonder. On est dans deux états de conscience à la fois. Il y a une chose qui n’a pas relié les deux. Ce sont des rêves très puissants, ils font très peur. On est dans un état d’esprit très proche de la réalité. Dans la moitié des cas, les personnes se sentent menacées, elles ont l’impression de vivre un cauchemar.

H.V : Que pense la science des Paralysies du Sommeil ?

M.L : Tout d’abord, il faut savoir que scientifiquement, on ne connaît pas la cause. Quand on est dans le sommeil, le corps désactive les zones sensorielles, la capacité de bouger. Comme cela, le sommeil est protégé mais dans le cas de la paralysie du sommeil, il se trouve que l’esprit se réveille. C’est un état angoissant pour la personne. D’après certaines études, 25% des gens vivent la paralysie du sommeil. Les scientifiques auraient aussi découvert des textes datant de l’antiquité qui parleraient de la paralysie du sommeil.

H.V : Qu’est-ce que la personne ressent pendant la Paralysie du Sommeil ?

M.L : La personne croit que tout ce qui lui arrive est réel. On voit la pièce comme elle est réellement pendant que l’on dort. C’est entre mi-rêve/mi-réalité. On est dans le même cadre que celui de la réalité mais il se passe des choses irréelles. C’est très anxiogène car lorsque l’on se réveille vraiment, on ne sait pas si on rêve ou pas. Généralement une personne qui a fait une paralysie du sommeil, en fera d’autres.

H.V : Est-ce que tout le monde peut en être victime ? Comment les éviter ? Et comment peut-on sortir d’une Paralysie du Sommeil ?

M.L : Tout le monde peut en être victime mais d’après certaines études, les personnes qui sont sous l’emprise de stupéfiants ont plus de « chance » de faire des paralysies du sommeil.

Pour les éviter,  l’idéal est de ne pas être angoissé avant de dormir, il est préférable aussi de manger léger pour  favoriser la digestion. Il faut mettre notre corps à l’aise et le préparer au sommeil.

Pour sortir d’une paralysie du sommeil, il faut essayer de se concentrer sur un point du corps, la main, le pied … et petit à petit on arrive a retrouver l’usage de nos muscles.

H.V : Une dernière question Marielle, est-ce qu’il y a un lien entre la Paralysie du Sommeil et le rêve ?

M.L : Oui je pense, le lien serait le comportement des personnes. Généralement, ce sont des gens qui ont du mal à agir, les personnes ont souvent un esprit très vif et très riche, mais dans l’action concrète elles ont du mal, elles sont bloquées.

J’essaye d’interpréter les paralysies du sommeil comme j’interprète les rêves car il y a aussi des symboliques derrières. La paralysie du sommeil est souvent liée au négatif, à l’angoisse. Souvent, quand j’ai interprété une paralysie du sommeil, la personne n’en a plus refait après.

H.V : Merci beaucoup Marielle, pouvez-vous me rappeler comment pouvons-nous vous contacter ?

M.L : Oui vous pouvez me contacter via mon site internet voieintegrative.com

Vous pouvez aussi retrouver mes livres dans les Fnacs, les Virgin…

H.V : Merci pour tout Marielle Laheurte.

M.L : De rien, ce fut un plaisir.

 

Découvrez à travers ces livres de Marielle Laheurte comment interpréter vos rêves, et 50 exercices qui vous aideront à décrypter vos rêves :