Zoom sur des écrivains « visionnaires »

JulesVerne article

Certains écrivains comme Jules Verne ou George Orwell ont décrit le futur de l’humanité avec une certaine justesse. Étaient- ils médiums ou de simples visionnaires ?

Découvrons quelques hommes de lettres qui étaient en avance sur leur temps…

 

Que dire de ces grands romanciers dont les écrits ont pris vie quelques temps  plus tard ? Etait-ce un coup de chance ? Une coïncidence ? Ou étaient-ils des mediums? Nul ne le sait vraiment, mais force est de constater que certains livres peuvent nous laisser sans voix.

Quand on parle d’écrivains « visionnaires », on pense en premier lieu à Jules Verne. Et pour cause !

Dans ses romans tels que « Cinq semaines en ballons », « Voyage au centre de la terre », « Vingt milieux sous les mers », « Le tour du monde en 80 jours », cet auteur prolixe a  donné vie à des histoires extraordinaires dans lesquelles il a dépeint des sous-marins, des hélicoptères, des satellites de la Lune, des voyages dans l’espace….

Jules Verne

Jules Verne

 

Jules Verne et les machines du futur

Dans son roman «  De la Terre à la Lune », il a notamment décrit un « boulet capsule », baptisé « Colombiad », qui était tiré par un immense canon. Ce boulet capsule atteignait la Lune en 73 heures 13 minutes.

Pour l’anecdote, cent ans plus tard, Le voyage d’Apollo 11, a duré 73 heures et 10 minutes…

Rappelons que Jules Verne est né en 1828 à Nantes et qu’il est mort en 1905.

Certes, certains pensent que Jules Verne n’était pas un visionnaire mais simplement un homme très intéressé par  les évolutions technologiques de son temps (il était passionné de sciences et de technologie). Soit. Mais comment a-t-il pu décrire avec une telle précision les machines du futur ?

jules verne de la terre à la lune

Jules Verne a écrit une nouvelle que peu de personnes connaissent et qui pourtant est fort intéressante en matière de prophéties. Il s’agit de « La journée d’un journaliste américain en 2889 ».

Dans ce petit récit, Jules Verne se projette donc en 2889 et il dévoile un monde où les publicités sont projetées sur les nuages, où des aliments aseptisés sont envoyés au domicile des gens. Autres faits surprenants : des tubes sont placés dans les océans, ils servent à faire voyager des individus à une vitesse de 1500 km/h. Les guerres sont toujours d’actualité et les hommes utilisent des projectiles chargés des virus de la peste et du choléra, ainsi que des obus asphyxiants pouvant être projetés à plus de 100 km de distance.

Jule Verne reste une énigme.

Big Brother is watching you

 « 1984 » est une œuvre incontournable signée par George Orwell. Cet homme, qui est né en 1903 au Bengale a écrit « 1984 » en 1948 et il l’a publié un an plus tard.

cov 1984

Ce livre qui est lu dans toutes les écoles de notre pays raconte l’histoire d’un pays totalitaire, « l’Océania ».

La figure emblématique de cette dictature est « Big Brother ». Elle est partout, elle surveille chaque citoyen. Les libertés individuelles sont interdites, une police de la pensée remet tout le monde sur le droit chemin, à coups de tortures et d’exécutions. Le héros, Winston Smith, se rebelle contre le système.

 Pourquoi George Orwell était- il si sensible à toute forme d’autoritarisme ?

Il faut remonter dans son passé et regarder du côté de sa carrière de journaliste pour comprendre son aversion pour toute doctrine aliénante.

George Orwell

George Orwell

 

Durant la guerre d’Espagne, il est parti combattre au sein d’un parti anarchiste et révolutionnaire. Il est devenu de part cette expérience profondément « anti stalinien ».

Lors de la seconde guerre mondiale, il a été reformé suite à de graves blessures.

En 1945, il a signé le livre « La Ferme des Animaux », une satire acide du système soviétique et en 1949, « 1984» a  été la conclusion de sa mission : combattre avec ses mots au nom de la liberté.

George Orwell, atteint d’une tuberculose, a quitté ce monde en 1950, soit quelques mois seulement après la sortie de son chef d’œuvre « 1984 ».

 

Arthur C.Clarke, le roi de la science- fiction

Arthur C.Clarke (1917-2008) a fait exploser un genre littéraire qui en était alors à ses débuts : la science -fiction.

Il a publié son premier roman « Les enfants d’Icare » en 1953.

Arthur C.Clarke

Arthur C.Clarke

Celui-ci traitait d’extraterrestres, de vaisseaux spatiaux et de l’évolution de l’humanité. Ses autres œuvres ont suivi le même fil d’Ariane avec des variantes surprenantes : les hommes pouvaient être téléportés dans l’espace, sans avoir recours à une quelconque fusée, l’intelligence artificielle servait de guide pour les voyageurs de l’espace…

Cet auteur prolixe semble aussi avoir annoncé la venue des téléphones mobiles et d’internet.

odyssee de espace clarke

En 1968, il a écrit “2001 : L’Odyssée de l’espace“. Ce livre a connu un succès planétaire.

Le réalisateur Stanley Kubrick a d’ailleurs travaillé avec cet auteur unique en son genre et ensemble, ils ont donné vie au film “2001, l’Odyssée de l’espace“, un classique incontournable en matière de films de science fiction.

Relisez ses œuvres, de nombreux gestes de notre quotidien sont écrits noir sur blanc.

Cet homme a toujours pensé que l’homme devrait un jour ou l’autre quitter la terre pour pouvoir évoluer.

Pour aller plus loin, lisez le fabuleux livre du romancier Didier van Cauwelaert « Dictionnaire de l’impossible » (éditions Plon). Un chapitre est consacré aux écrivains visionnaires.

Commentaires

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien