Écologie : la Tour Eiffel montre l’exemple

tour eiffel une

La Tour Eiffel vient de se doter de deux éoliennes à 127 mètres au- dessus du sol. L’énergie produite sert à alimenter la boutique située au premier étage.

Un premier pas symbolique.

Construite par Gustave Eiffel et ses collaborateurs pour l’Exposition universelle de Paris de 1889, la Tour Eiffel est  le symbole de la capitale française.

Elle est le second site culturel français payant le plus visité avec plus de 7 millions de visiteurs chaque année.

La Tour Eiffel  est au cœur d’un grand projet de modernisation. Pour ses  125 ans, elle a bénéficié d’une remise à neuf.

Une partie de ce programme est consacré à l’amélioration de sa performance énergétique.

La Tour Eiffel prend le train de l’écologie en marche

Le site vient  en effet de se doter de deux éoliennes.

D’une hauteur de sept mètres pour une envergure de trois mètres, les éoliennes sont destinées à produire environ 10. 000 kWh chaque année.

Cette source d’énergie approvisionnera les besoins de la boutique, située au premier étage de la Dame de Fer.

 Le choix de l’emplacement fait suite à une étude d’un an menée avec des anémomètres.

L’intensité du vent d’ouest à près de 120 mètres d’altitude, a joué en la faveur de  ce projet.

À noter que lorsque la production sera insuffisante, la boutique sera alimentée par d’autres énergies renouvelables grâce à un contrat avec GEG (Gaz Electricité de Grenoble) qui fournit désormais la Tour Eiffel en électricité verte.

tour eiffel ecolo

Le moulin à vent de la Tour Eiffel.

 

Le plus haut moulin à vent de France

 Certes, cette production d’énergie naturelle peut paraître anecdotique, si l’on regarde la consommation totale nécessaire au bon fonctionnement du monument, soit 6,7 gWh par an.

 Cependant, cette petite goutte d’eau peut faire des émules, auprès d’autres monuments historiques.

Pour installer les éoliennes, les techniciens ont dû hisser ses éléments à la corde, au premier étage, les grues étant strictement interdites à proximité du monument.

Les deux éoliennes ont été mises en route en début d’année.

Elles sont d’allure discrète. Les pales sont de la même couleur que les poutres métalliques, et des amortisseurs de vibrations ont été instaurés, afin que le fonctionnement des éoliennes n’occasionne pas de bruit.

Ainsi, grâce à cette installation, les éoliennes produisent seulement 40 décibels à leur vitesse maximale.

Elles sont donc invisibles et inaudibles.

 

D’autres initiatives vertes

Précisons que la Tour Eiffel a bénéficié en parallèle, d’autres installations à visée écologique : système de récupération d’eau de pluie destiné à alimenter les chasses d’eau des toilettes,  éclairage LED, installation de panneaux solaires sur l’un de ses pavillons,  refonte du système de chauffage…

Cette installation écologique entre dans le cadre du Plan Climat Énergie de Paris.

Celui-ci affiche ses ambitions : la capitale doit atteindre 30% d’énergie renouvelable et de récupération dans l’approvisionnement énergétique de la Ville d’ici  2020.

                                  

Commentaires

Autres articles qui vous intéressent

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien