The Dead Zone

dead zone

La médiumnité est une incroyable capacité. C’est un don donné à une poignée de personne sur la Terre. On peut croire qu’ils sont chanceux mais parfois, cette capacité doit-être difficile à porter. The Dead Zone, est un film qui montre parfaitement bien cela. Il pousse notamment les médiums à se pencher sur la question : Est-ce que je dois dire tout ce que je vois ? Quant au spectateur, il se demande : A sa place, qu’est-ce que j’aurais fait ?

Réalisation : David Cronenberg

Année de production : 1983

Budget : 10 millions de dollars

Acteurs principaux : Christopher Walken, Herbert Lom, Brooke Adams …

 


L’histoire :

Dans l’Etat du Maine, à Castle Rock, une petite fête foraine a lieu. Après avoir passé une belle journée à s’amuser, Johnny Smith, un professeur de collège, raccompagne sa fiancé, Sarah Bracknell chez elle. Le même soir, en rentrant, il est victime d’un grave accident de la route. Il restera 5 ans dans le coma.

A son réveil, Sarah s’est mariée avec un autre homme, mais ce n’est pas tout … Johnny s’aperçoit qu’il à désormais le don de voir l’avenir ou le passé d’une personne rien qu’en la touchant.

Grâce à ce don, il va aider la police à élucider un crime, il va révéler des choses étonnantes à son médecin, sauver un jeune garçon …

Puis un jour, il va rencontrer un des candidats à l’investiture à la Maison Blanche mais il aura une vision horrible en le touchant ! Ce dernier aura déclenché une Troisième Guerre Mondiale lorsqu’il aura été élu président. Que dois faire Johnny ? Que peut-il faire pour empêcher cela ?

 


Mon avis sur ce film :  

Je trouve que David Cronenberg a fait un choix intelligent dans la réalisation du film. Il a traité l’histoire de manière intelligente. Pour nous présenter le drame humain, il a tout fait dans “la retenue”. Comme par exemple la scène où Johnny apprend l’issue d’une de ses visions dans le journal. David Cronenberg n’a pas montré l’issue, il l’a juste cité et cela suffit.

Les effets spéciaux ne sont pas très nombreux et c’est bien comme cela ! Le film est assez sobre, on ne voit que le minimum. Je trouve cela plutôt sympa car cela donne encore plus d’importance aux acteurs, à l’histoire et bien entendu, à l’émotion.

Il y a aussi dans ce film un très bon casting ! Christopher Walken est plus que crédible dans son rôle. Il sublime l’oeuvre de David Cronenberg.  Martin Sheen (Greg) est lui aussi très inspiré. Il reste dans son rôle jusqu’à la dernière minute.

 


Les secrets de tournage :

Un film basé sur une histoire vraie

Le film The Dead Zone est inspiré du livre de Stephen King qui porte le même nom. L’auteur s’est basé sur une histoire vraie, celle de Peter Hurkos, un parapsychologue. Il avait déclaré qu’il possédait des pouvoirs de divination. Il les aurait acquis après être tombé d’une échelle et s’être cogné la tête.

 

Une première aux Etats-Unis pour David Cronenberg

David Cronenberg a fait ses premiers pas aux Etats-Unis grâce à ce film. C’est le premier de tous ses long-métrages à avoir été financé par des américains.

 

Une musique effrayante

Michael Kamen a composé la musique du film. Pendant qu’il composait, certains de ses voisins sont venus se plaindre à lui : ses morceaux au piano empêchaient tout le monde de dormir car ils faisaient trop peur !

 

Un visage en sueur

Vous vous souvenez de la scène où la chambre est en feu ? Eh bien la sueur qu’il y a sur le visage de Christopher Walken est en fait du gel ! Celui-ci était utilisé pour protéger l’acteur des flammes.


La bande Annonce du film : 


Commentaires

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien