Les signes de l’astrologie égyptienne : Mout et Geb

Ancient Egyptian Horoscope

Poursuivons notre exploration dans les couloirs de l’astrologie égyptienne. Aujourd’hui, nous mettons en lumière les natifs des signes Mout et Geb.

 

 

 

Au temps de l’Egypte Antique, des initiés ont établi un calendrier divinatoire, basé sur l’influence des planètes et des dieux et des déesses. Ainsi sont nés les signes de l’astrologie égyptienne. Il est intéressant de voir à quel point chaque signe est vecteur de sens et porteur de messages.

 

Papyrus. Old natural paper from Egypt

 

 

Le signe Mout

Il régit les personnes nées entre le 22 et le 31 janvier et entre le 8 et le 22 septembre. Mout était une déesse qui  portait en elle les valeurs maternelles. Elle a engendré le Dieu lunaire Khonsou. Elle a été représentée de plusieurs manières : soit par le corps d’une femme qui portait sur la tête une dépouille de vautour soit sous l’aspect d’une femme avec une tête de lionne. Sous d’autres versions, elle portait des ailes, ce qui lui donnait l’image d’un véritable vautour.

 

Mout

Mout

 

 

On disait que Mout était une déesse dangereuse car elle pouvait se transformer en véritable lionne. En réalité, elle avait le pouvoir de veilleur sur les hommes (d’où son côté maternel) et elle avait la capacité de  redonner la vie. Les natifs de Mout portent en eux la force et la sensibilité. De prime abord, ce signe semble difficile à cerner. Son image peut le faire passer pour quelqu’un d’un peu bohème, voire mystérieux.

 

Le signe Mout a l’âme d’un artiste, ses propos sont parfois mal compris. Un certain fossé peut ainsi se creuser avec ses semblables. Les natifs du Mout se protègent-ils du monde ? On peut se poser la question. Car en réalité, ils sont profondément humanistes. Ils n’hésitent pas à venir en aide à leur prochain.

Leur idéal serait de vivre l’amour pleinement, d’aller à l’essentiel, de conjuguer leur spiritualité et leur vie quotidienne. Seul bémol au tableau : lorsqu’ils sont blessés, ils peuvent se montrer cassants et très ironiques. En ce sens, ils savent montrer leurs griffes.

Leur mission consiste donc à mettre leurs qualités humaines au service de la société, sans avoir peur de souffrir et d’être critiqué. Les natifs du Mout s’entendent à merveille avec les signes Amon-Râ et Thot.

 

 

Le signe Geb

 

Celles et ceux qui sont nés entre le 12 et le 29 février et entre le 20 et le 31 août sont du signe égyptien Geb. Geb était le dieu de la terre.

Fils de Shou et de Tefnout, il s’est uni à la déesse du ciel Nout. Il a eu quatre enfants : Osiris et Seth, Isis et Nephtys. Geb eu la mauvaise idée de voler l’Uraeus, la cobra femelle qui protégeait le pharaon contre ses ennemis. Il a eu ce geste malheureux car il voulait succéder à son père, sur le trône. Malheureusement le cobra Uraeus l’a blessé. Geb a été soigné et son erreur a été pardonnée.

Geb était représenté souvent allongé sur le dos, avec la couronne de la basse égypte. Sa peau était de couleur verte et il était souvent accompagné de son épouse Nout.

 

Geb

Geb

Les natifs du signe Geb sont marqués par un besoin de construire, d’organiser et de créer. Ils aiment vivre dans le concret et ils apportent leur pierre à l’édifice.

Ils participent ainsi à l’évolution de la société grâce à leur pragmatisme et à leur goût de l’effort sur le long terme.

Ils visent la qualité. Ils ne sont pas à la recherche de la gloire. Ils fuient d’ailleurs les honneurs.

Ils sont très proches des gens, ils aiment venir en aide. On dit des Geb qu’ils sont souvent des précieux confidents. Ils écoutent les autres mais ils peuvent facilement s’oublier, là réside leur faille…

Ce signe a de réelles affinités avec les signes Seth et Horus.

La semaine prochaine, nous nous intéresserons aux signes Osiris et Isis.

Commentaires

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien