Rêves : Rêver de la montagne

montagne_neige_skieur_wonderland

La montagne à toujours fasciné l’homme à travers les cultures et elle a de nombreuses représentations et dimensions.

Dans beaucoup de civilisations, la montagne est un lieu sacré, l’endroit où la terre rejoint le ciel. Elle symbolise un sentiment d’élévation, une aspiration vers le divin, la rencontre du féminin et du masculin. Les Celtes ou les Incas utilisaient la montagne comme lieux de cultes car ils les considéraient comme des endroits habités par les dieux. Ils l’utilisaient également, pour faire des sacrifices et des offrandes. La montagne est très souvent représente comme étant la demeure des dieux et le terme de l’ascension humaine. La montagne est donc symbole cosmique : elle est à la fois le centre et l’axe du monde.

Vue d’en haut, elle est perçue comme la pointe d’une verticale, au centre du monde. Vue d’en bas, elle est aussi comme la ligne d’une verticale, l’axe du monde, mais dans le sens d’une échelle, d’une pente à gravir. Presque tous les peuples ont leur montagne sacrée. Les pèlerinages en direction de montagnes sacrées symbolisent le détachement progressif de la sphère quotidienne de l’homme et son élévation spirituelle.

La montagne peut représenter l’image du cosmos tout entier : tel une montagne en terrasses, il est alors concrètement représenté par des pyramides en escalier (comme à Borobodur à Java) . Les ziggourats de Mésopotamie étaient la transposition architecturales de montagnes divines. Les pyramides à degrés précolombiennes symbolisaient aussi l’univers, constitué de neuf mondes souterrains et de treize cieux.

Chez les Africains, les montagnes jouent le rôle d’êtres fabuleux, hantés par des forces cachées. C’est un lieu où réside le sacré : on ne peut y pénétrer sans un guide -l’initiateur- sous peine de danger mortels ; symbole du désir de l’initiation en même temps que de ses difficultés.

Dans certaines peintures chinoises ou celles de Leonard de Vinci, le sommet d’une montagne n’est pas seulement un beau motif pictural, il symbolise la résidence des divinités solaires, les qualités supérieures de l’âme, la fonction subconsciente des forces vitales.

La montagne offre habituellement à ses visiteurs le silence et la solitude et exige de celui qui veut atteindre ses sommets dépouillement, effort, persévérance.

Voici les différentes significations de la montagne :

L’ascension d’une montagne évoque un progrès dans la connaissance de soi-même. Sans doute la montée est-elle avant tout une intériorisation. Le sommet de la montagne symbolise les qualités supérieures de l’âme.

Gravir sa propre montagne intérieure: c’est concilier les principes opposés en soi-même (sa terre et son ciel), c’est parvenir à ce que l’historien des religions Mircea Eliade appelait la coïncidence des opposés, à savoir faire des principes opposés de réels complémentaires, en vue de l’union ultime avec soi-même, avec les autres et avec l’univers.

La montagne, en tant qu’elle est haute, verticale, élevée, rapprochée du ciel, participe du symbolisme de la transcendance.

En tant qu’elle est centre (lieu et représentation du sacré) : elle participe du symbolisme de la manifestation, de la révélation.

La montagne exprime aussi les notions des stabilité, d’immuabilité, parfois même de pureté.

L’ascension  d ‘une montagne : Elle est valorisation.

L’ascension d’une montagne appartient à la connaissance de soi et se qui se passe au dessus d’une montagne conduit à une connaissance bien plus grande.
Sans doute la montée est-elle avant tout une intériorisation.

La corde qui relie le guide à son groupe est aussi le lien matériel entre les membres de l’équipe : c’est le symbole de la solidarité nécessaire et sans qui rien ne serait possible.

Positif :

Vous êtes devant une montagne que vous regardez avec émerveillement : Vous prenez conscience du sens sacré de la vie, des éléments complémentaires qui s’épousent. Vous éprouvez un sentiment d’élévation.
Vous êtes au sommet d’une montagne d’où vous contemplez le monde.
.L’ascension a été longue et difficile : Vous avez réussi à vous élever, à surmonter un grand nombre de difficultés, mais vous êtes arrivé au sommet.
L’ascension a été aisée ou vous ne vous en souvenez plus :Vous avez atteint un niveau de conscience élevée. Vous portez un regard lucide et détaché sur chaque chose. Une grande force vous habite maintenant.

Négatif :

Après une ascension pénible, vous vous retrouvez au sommet dans le froid et la neige, seul. Les personnes qui vous accompagnaient ont peu à peu disparu : Vous avez réussi ! A force de travail, vous vous êtes élevé socialement. Mais le prix à payer est un peu lourd. Vos amis se sont éloignés de vous. Ils n’ont pas pu vous suivre dans votre ascension. Vous ressentez un sentiment d’isolement physique et affectif. Si vous souhaitiez plus d’amour, c’est le contraire qui se produit. Il y a juste la réussite professionnelle.
La montagne symbolise aussi les obstacles. Se sont les montagnes qui vous coupent la route. Mais s’il y a obstacle, cet obstacle est bien visible. Vous pouvez le nommer maintenant et l’affronter. Il suffit juste d’un peu de foi, celle qui soulève les montagnes…

La montagne signifie aussi…
Que l’on escalade : annonce de nombreux obstacles qui seront toutefois une source de joie quand ils auront été surmontés.
Dont on descend : jouissance bien méritée après un travail dur et fécond.
Descendre une montagne: régression.
En tomber : déception. Si l’on voit aussi du sang, présage d’une grave crise dans la situation de la personne qui rêve.
Que l’on voit vaciller : hostilité et persécution de la part de tiers.
Voir un volcan cracher du feu : un danger menace.
Une montagne avec des châteaux : une période positive sur le plan financier commence.
Que l’on voit avec des ruines : avertissement que l’âge approche. Difficulté.
Si la montée est pénible, si on se trouve arrêté: désirs irréalisés insuccès
Abattre une montagne: supprimer une concurrence ou annihiler un adversaire .
Voir en ascensionnant une pleine lune blanche et doucement brillante: arrivée au but près de l’objet de son amour.

Col De Montagne

Que l’on voit : on surmontera une difficulté considérable.
Que l’on franchit : on apprendra à connaître l’autre face d’une chose ou d’une personne.

Excursion en Montagne

La faire : des difficultés considérables sont péniblement surmontées.
Au printemps ou par beau temps : on est plein d’espoir et croit au succès.
Par temps pluvieux : on aura des soucis.

Commentaires

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien