Qu’est-ce que le groupe Bilderberg ?

Maison-Bildeberg

Quand on se renseigne sur les Illuminati, on entend souvent parler du Groupe Bilderberg ou encore simplement de Bilderberg. Voici un bref résumé de ce qu’est ce groupe, accusé d’abriter et d’orchestrer les plans des Illuminati sur les court, moyen et long termes.

 Une conférence 

Le Groupe Bilderberg est en réalité une conférence, très secrète. Elle a lieu tous les ans et regroupe les personnalités éminentes de l’Occident : politiciens, économistes, scientifiques… Ces conférences ont commencé en 1954, aux Pays-Bas, lors d’une réunion à l’hôtel Bilderberg (d’où le nom de ces meetings annuels).

 

Les débuts : contre l’URSS

Au début, le groupe Bilderberg veille à lutter contre l’anti-américanisme qu’insuffle l’URSS à travers le monde durant la Guerre froide (1947-1991). C’est pourquoi on y retrouve des hommes politiques mais aussi d’éminents capitaines d’industrie. Le problème est que cette conférence (secrète) semble se transformer rapidement en un cheval de bataille pour sauver et renforcer le capitalisme à travers le monde.

 

L’ingérence américaine

Au fur et à mesure que le secret s’évente, des journalistes tirent la sonnette d’alarme : et si le Groupe Bilderberg n’avait pas pour seul but d’aider les États-Unis à gouverner le monde, grâce à l’argent et la consommation ? Ces analystes ont de ce fait rapproché ces réunions secrètes des groupements d’Illuminati, soupçonnés ou connus depuis 1776.

 

Le secret

Si le doute plane à ce point sur ces conférences, c’est qu’un mystère presque ésotérique règne à chaque réunion. Le lieu est tenu secret jusqu’au bout, on ne peut pas décider de venir, il faut être invité par le Comité directeur, on n’a pas le droit d’en parler et les compte-rendus doivent rester secrets.

Les seuls acteurs ayant reconnu y avoir participé évoquent une plus grande liberté de parole grâce à cette clause du secret, mais le monde est en droit de se demander ce que trament ces milliardaires en catimini.

La mise en scène évoque d’ailleurs des tenues de confréries de complot : les invités du Bilderberg n’ont pas le droit de venir accompagnés, ni le droit de quitter le lieu de la conférence ou de communiquer durant toute sa durée. Les invités sont assis par ordre alphabétique, aucun protocole n’est suivi.

 

Les grands noms du Bilderberg

On peut de ce fait évoquer les personnages connus ayant participé ou participant encore à cette réunion : Joseph Retinger et Andrew Nielsen (fondateurs), Paul Rijkens (ancien président du géant industriel UNILEVER), Antoine Pinay, Joseph Luns (ex-secrétaire général de l’OTAN), David Rockefeller, etc…

Dans ces grands noms, on voit surgir de nombreuses personnalités accusées de faire partie des Illuminati.

 

Qui paie ?

La Fondation Ford a souvent sponsorisé ces meetings. On soupçonne aujourd’hui que de nombreux autres magnats du capitalisme règlent la “petite note” de ces messieurs importants qui réfléchissent à l’avenir de l’Humanité.

Les seuls témoins acceptant de parler de Bilderberg nient avoir désiré fonder une hégémonie mondiale américaine. On soupçonne toutefois ce groupe de vouloir éradiquer toute notion d’État dans le monde, au profit du règne de l’argent et des seuls États-Unis d’Amérique. Les théories des Illuminati sont proches de cette vision du monde.

En tout état de cause, quand on évoque le nom des Illuminati, celui du Groupe Bilderberg n’est jamais loin…

 

 

Commentaires

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien