La puissance d’Isis chez les Égyptiens antiques

EgyptIsis

Nous croyons tous connaître la déesse Isis. C’est l’une des plus importantes du panthéon égyptien. Les légendes autour de cette femme sont multiples et ne concernent pas seulement son divin époux. A découvrir, ou re-décourvrir.

 A la fois reine et déesse

Une des particularités d’Isis, est de figurer à la fois une déesse, mais aussi une reine mythique de l’Égypte antique. Les Égyptiens étaient en effet persuadés qu’Isis avait régné sur l’Égypte longtemps auparavant, aux côtés de son époux et frère Osiris (lui aussi pharaon, vivant, en chair et en os).

Isis et Osiris sont à la fois époux et frère et sœur. Oui, ça nous semble étrange, mais dans un monde où le partage du pouvoir et/ou de la terre sont problématiques, ce genre d’union est bien commode.

Isis et Osiris sont les enfants de Nout, la déesse-ciel et Geb, le dieu-terre. Ces divins parents ont aussi engendré le couple Seth et Nephtis, plus attirés par le mal que le couple précédent.

Osiris reçoit donc le trône d’Égypte et devient pharaon, aux côtés d’Isis. C’est cette dernière qui enseigne aux hommes qu’il est mauvais de manger d’autres êtres humains. Osiris, dans sa grande bonté, leur enseigne l’agriculture.

Mortel banquet

Pour ceux qui auraient oublié la légende de la mort d’Osiris, rappelons la.

Seth, frère mortellement jaloux d’Osiris, organise un banquet et y met en place un piège : il apporte un sarcophage magnifique et promet de l’offrir à celui à qui il ira le mieux. Osiris tombe dans le piège, se retrouve enfermé, dans ce sarcophage parfaitement à sa taille.

Seth le fait jeter au Nil et prend le pouvoir à sa place, instaurant un règne de terreur.

Isis endosse alors son rôle d’épouse fidèle et courageuse : elle fait rechercher partout le corps de son époux. Furieux et méfiant de par la nature divine de son frère, Seth s’assure qu’un éventuel retour sera impossible : il fait découper le corps de son frère en 14 morceaux, qu’il disperse à travers toute l’Égypte.

Aidée par quelques amis-dieux, la fidèle épouse retrouve toutes les parties du corps de son mari (excepté son pénis, mangé par un monstre). Elle déploie ensuite ses ailes magnifiques et lui redonne la vie, de nouveau.

Cette partie du mythe célèbre la femme en tant que créatrice de vie. Une fécondation magique intervient d’ailleurs à ce moment, et Isis et Osiris deviennent parents d’Horus.

Isis allaitant Horus

Isis allaitant Horus

Osiris pharaon du royaume des Morts

Osiris momifié, pharaon de l'Au-delà

Osiris momifié, pharaon de l’Au-delà

Devenu adulte, Horus procède à l’embaumement de son père, réputé être la première momie d’Égypte. Il devient “l’éternellement beau“.

Osiris ne peut plus vivre parmi les vivants, mais devient pharaon de l’Au-delà, qu’il transforme, par sa sagesse, en un pays luxuriant et magnifique.

Isis, magicienne rusée

Si Isis symbolise dans cette histoire l’épouse aimante et fidèle, elle apparaît aussi dans d’autres légendes.

Une histoire raconte comment elle est parvenue à voler, par ruse, le nom secret de Rê.

Ce dernier, dieu solaire, ayant été mordu par un serpent, souffrait atrocement. Isis vint à son secours, mais n’accepta de le guérir qu’en échange de son nom secret. Rê fut contraint de le lui donner, et la puissance magique de ce mot se déploya en elle, lui octroyant encore plus de pouvoir qu’auparavant.

Isis, mère martyre

Isis, Osiris et Horus

Isis, Osiris et Horus

Un épisode encore moins connu présente Isis comme un mère un peu martyrisée par sa progéniture… Un jour que Seth et Horus s’étaient lancé un défi pour savoir qui pourrait garder le pouvoir, Isis voulut tricher et aider son enfant. Fou de rage, Horus décapita sa mère. Cet épisode un peu étrange semble indiquer simplement que le divin fils d’Isis est désormais devenu un homme.

Isis se retrouve alors sans tête… L’écrivain grec Plutarque (bien renseigné par des prêtres égyptiens) indique que c’est à ce moment là que la déesse se retrouve avec une tête de vache en remplacement. Avec sa tête de vache, on la nomme Isis-Hathor.

Isis, mère modèle

Reste qu’Isis, malgré ce léger désaccord avec son rejeton, est une mère exemplaire. On la voit dans de très nombreuses représentations, allaitant ou protégeant Horus.

La destinée d’Isis

Une des dernières particularités, un peu méconnue, de cette déesse, est sa popularité à travers les âges. Elle fut tour à tour “adoptée” par les Grecs, puis par les Romains, tant son image de grande mère, de fidèle épouse, de magicienne, de femme intelligente plaisait.

Statue romaine d'Isis

Statue romaine d’Isis

Aujourd’hui encore, si vous demandez quelqu’un de vous citer un dieu ou une déesse égyptien(ne), vous avez de fortes chances pour qu’on vous réponde “Isis” !

Commentaires

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien