Plantes : la camomille

camomille-clairemedium

Les pierres, les anges gardiens ont un pouvoir sur nous. Mais il faut savoir que les plantes et les herbes en ont aussi. Nous allons vous faire découvrir les bienfaits des plantes ainsi que ses recettes.  Découvrons ce que la camomille peut vous apporter dans votre quotidien.

Élément : Eau

Astrologie : Cancer

Planète : Soleil/Vénus

Plante : La camomille romaine est une plante herbacée vivace de la famille des Astéracées. On la trouve partout en Europe Occidentale dans les sols secs et sablonneux riches en silice jusqu’à 1 000 m d’altitude. En France, on peut notamment la trouver dans l’ouest et plus particulièrement en Anjou, qui produit plus de 90 % de la production française. On la trouve également en Amérique du Nord et en Argentine. Plus communément appelée « camomille » tout court, la plante est employée en usage culinaire, médicinal (particulièrement en tisane), et cosmétique.

Son utilisation à travers le temps : 

D’origine et de culture ancienne la camomille était déjà connue dans l’Antiquité, et surtout en Grèce  où son parfum était apprécié. La camomille romaine est utilisée depuis longtemps en herboristerie et des huiles essentielles sont extraites des fleurs en aromathérapie. L’origine du nom de camomille romaine remonte au XVIe et au XVIIe siècle, car elle y était fortement cultivée à Rome à ce moment là.

On ne retrouve pas de trace spécifique à la camomille romaine dans l’histoire, on retrouve plus facilement la camomille allemande (matricaire).

Santé : 

Les fleurs (et capitules) de camomille romaine sont traditionnellement réputées toniques, stomachiques, antispasmodiques et analgésiques.

Ses principes actifs sont ses constituants polyphénoliques (acide phénols, flavonoïdes, procyanidols, coumarines) ; huile essentielle, sesquiterpènes à saveur amère.

La camomille romaine est traditionnellement recommandée pour les troubles spasmodiques, comme dans le cas de troubles digestifs fonctionnels : digestions difficiles (spasmes digestifs douloureux, aérophagie, flatulences) ou de dysménorrhée. En usage externe, comme adoucissant et anti-prurigineux (irritations oculaires, mal de gorge, rhinite). La camomille s’utilise en infusion (tisane, inhalation), sous forme de collyre ou collutoire, d’huile essentielle. L’action anti-inflammatoire de l’huile essentielle a été démontrée chez le rat.

Ses pouvoirs magiques : La lavande a des pouvoirs sur la méditation, la paix, la protection, la guérison et l’argent.

Comment l’utiliser :

- La tisane ou infusion : faire infuser environ une cuillerée à soupe de fleurs séchées dans 200 ml d’eau bouillie, pendant une dizaine de minutes. A boire plusieurs fois par jour.
Le sirop : après avoir fait infuser 100 grammes de fleurs séchées dans 200 ml d’eau bouillante, ajouter 100 grammes de sirop simple puis faire chauffer pour homogénéiser le mélange. A utiliser pour combattre les douleurs pelviennes, à raison d’une cuillerée à soupe dans une tisane quelconque, 4 fois par jour.
Compresse et gargarisme : faire infuser une dizaine de grammes de fleurs séchées dans 100 ml d’eau bouillante, laisser refroidir. A utiliser en cas d’inflammation de la peau ou des muqueuses.
Inhalation : faire infuser 3 grammes de fleurs dans 150 ml d’eau bouillante pendant 10 minutes et inhaler les vapeurs. Excellent en cas d’inflammation des voies respiratoires.

Recettes : 

Les capitules peuvent être utilisés pour aromatiser des salades et des desserts. on peut également s’en servir pour préparer une tisane.

Commentaires

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien