Une nouvelle liste de livres qui nous font du bien

livres une

Envie de nouveaux conseils pour trouver des livres qui vous rendront heureux cet été ?

Nous avons tout ce qu’il vous faut dans notre bibliothèque du bonheur…

 

Les livres qui rendent heureux ont le vent en poupe.

Les lecteurs ont besoin de lire des textes qui leur parlent d’eux, qui les invite à prendre de la distance sur leurs émotions, soit par le rire, soit par la bienveillance. Des livres qui deviennent peu à peu des compagnons de route.

Nous avons trouvé d’autres titres, dans notre bibliothérapie, qui devraient vous toucher, et vous mettre en joie durant l’été.

 

 

« Le Cercle littéraire des amateurs d’épluchures de patates »,  Mary Ann Shaffer et Annie Barrows.

Ce livre est un best-seller. Depuis sa sortie en 2008, ce roman épistolaire a été publié à plus d’un million d’exemplaires.

Écrit à quatre mains par deux Américaines alors inconnues – Mary Ann Shaffer et Annie Barrows- il raconte l’histoire de Juliet, qui, en 1946, tente d’écrire son nouveau roman alors que le monde se reconstruit après la Seconde Guerre Mondiale.

Un jour, Juliet reçoit une lettre d’un mystérieux correspondant. Il vit à Guernesey.

 Au fil de leur correspondance, Juliet va découvrir la vie de cet homme et de son cercle littéraire qu’il a créé pendant l’Occupation : il réunit des amis excentriques, amateurs de lectures et d’épluchures de patates.

Ce roman nous happe et nous donne la foi,  grâce à ses personnages pétillants, truculents, qui sont solidaires les uns des autres, lors d’une période sombre de l’Histoire.

 

cercle eplucheurs patates

 

« Les gens heureux lisent et boivent du café », Agnès Martin-Lugand

 Ce livre, écrit par une psychologue clinicienne, a connu un destin exceptionnel.

 Tout d’abord autoédité, « Les gens heureux lisent et boivent du café », a connu un succès fulgurant grâce au bouche à oreille.

Il est publié par les éditions Michel Lafon et ses droits ont été achetés par 18 pays.

Il a été vendu à plus de 300 000 exemplaires en France. Il sera bientôt adapté au cinéma.

Pourquoi ce livre nous touche- t-il autant ? Parce qu’il parle d’une résurrection.

Agnès Martin-Lugand, qui depuis se consacre désormais entièrement à l’écriture, nous parle de mort, de deuil et de retour à la vie.

gens heureux martin

Elle nous invite à partager l’existence de  Diane, une jeune femme qui  a perdu  son mari et sa fille dans un accident de voiture.

À la minute même de l’accident,  tout s’est figé en elle, excepté son cœur qui a continué à battre.  La jeune femme décide de partir une année en Irlande. C’est l’instinct de survie qui la pousse à fuir.

Grâce à cet exil, elle va sortir de sa torpeur. Et se rebrancher sur le courant de la vie.

Après le succès de son  premier roman, l’auteure a écrit une suite, publiée cette année : « La vie est facile, ne t’inquiète pas ».

Dans ce second roman, Diane revient vivre à Paris. Avec l’aide de son meilleur ami, Félix, elle se lance à corps perdu dans la reprise en main de son café littéraire.

 

la vie est facile

 

C’est là, aux « Gens heureux lisent et boivent du café », son havre de paix, qu’elle rencontre Olivier.

Il est attentionné, doux mais l’amour fou et passionné qu’elle a vécu en Irlande, revient et balaye toutes ses certitudes.

 

 

« L’extraordinaire voyage du fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea », de Romain Puértolase

Écrit sur un téléphone portable dans le RER A par son auteur, en seulement deux semaines,  ce roman est un best-seller.

Publié en 2013, il été vendu à plus de 100 000 exemplaires en seulement deux mois et les droits du livre ont été achetés par trente-cinq pays.

Ce roman  raconte les tribulations d’Ajatashatru Lavash Patel, un fakir-escro indou, venu à Paris pour acheter (chez Ikea), un lit à clous…

 

cov fakir

 

Le héros voyage- malgré lui- en Espagne, en Italie, en Libye et rencontre de nombreux personnages, dont une certaine Sophie Morceau…

Ce livre est rempli de gags et de bons mots.

Mais au-delà de son aspect jouissif, il parle en filigrane de racisme ordinaire, d’immigration, de réfugiés, de préjugés.

L’auteur, lieutenant de police de son état, a réussi un coup de maître.

 

À bientôt pour une nouvelle sélection de livres bienveillants !

Commentaires

Autres articles qui vous intéressent

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien