Notre planète : Le 6è continent, le cauchemar des océans

notre planete plastique claire thomas medium

Découvert il y a une quinzaine d’années, le 6è continent est une masse gigantesque de déchets agglomérés les uns avec les autres. Cette décharge à ciel ouvert, qui se trouve dans le nord-est du Pacifique, atteint aujourd’hui une superficie de presque 3,5 millions de km2, soit un tiers de l’Europe ! Cette « terre » de déchets cause aujourd’hui de graves dommages pour la biodiversité.

La croissance sans fin du 6è continent

Le 6è continent est composé de déchets, dont plus de 80 % proviennent des continents, à cause de notre société de consommation. On y retrouve ainsi des bouteilles, brosses à dents, sacs plastiques… Une grande partie de ce que l’Homme jette dans la Nature se retrouve à cet endroit, sous l’effet d’un gyre (sorte de siphon géant), qui attire tout ce qui se trouve aux alentours. Mais ces déchets visibles ne sont qu’une maigre partie du désastre écologique qui se joue dans les océans : on trouve des particules de plastiques jusqu’à 30 mètres de profondeur !

Ces petits déchets toxiques sont malheureusement extrêmement nocifs pour la planète : il faut compter entre 500 ans à 1000 ans pour leur dégradation. Mais le plus dangereux reste l’impact sur les animaux. En effet, cette concentration effarante de plastique affecte l’ensemble de la chaîne alimentaire : les poissons mangent ce qu’ils croient être du plancton, ils sont ensuite mangés par des oiseaux ou d’autres poissons plus gros… On dénombre chaque année la mort d’1 million d’oiseaux et 100 000 mammifères marins, sans compter les blessés ou les animaux handicapés à cause du plastique. Une véritable hécatombe.

D’ici à quelques années, le 6è continent pourrait atteindre la taille de l’Europe. Malheureusement, au risque de ne pas apporter de bonnes nouvelles, nous avons peu de chance de pouvoir lutter contre ce phénomène. Comme le disent les spécialistes, il est trop tard pour changer les choses, mais on peut encore éviter d’aggraver la situation. Il faut adopter un comportement citoyen et responsable, ne pas jeter ses déchets dans la nature, quels qu’ils soient. Certaines associations proposent des nettoyages de plages, il est toujours d’y participer. N’oublions jamais que chaque geste compte ! L’essentiel est d’être vigilant, des vies sont en jeu et notre planète aussi !

Commentaires

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien