Notre planète : La photopollution

lumiere

Qui un jour aurait pensé que la lumière pouvait être si nocive pour notre environnement ? En effet, les lumières peuvent s’avérer nocives pour nos amis les oiseaux et même pour notre propre organisme.http://clairemedium.com/wp-includes/js/tinymce/plugins/wordpress/img/trans.gif

La photo pollution de notre environnement

La pollution chimique et industrielle est dénoncée ouvertement depuis quelques années. Les gaz à effet de serre sont également nommés comme responsables principaux du réchauffement climatique et des modifications dans la distribution et le comportement des êtres vivants. Cependant, il existe une autre forme de pollution plus pernicieuse, plus subtile qui modifie significativement les habitudes et l´orientation des animaux menant parfois à une fin tragique. Des dégradations sur l’organisme humain ont également été observées. Ce genre de pollution a un nom: la photo pollution.

De quoi s´agit-il ? La lumière artificielle est de plus en plus présente dans notre vie quotidienne et affecte bien plus l’environnement. En témoigne le développement des zones urbaines et des infrastructures humaines éclairées. Des insectes aux oiseaux en passant par cerfs ou encore les humains, de nombreux groupes d’espèces sont concernées par cette perturbation.

La lumière agit comme un piège et de nombreux passereaux attirés meurent par collision. D´autres désorientés succombent par épuisement à voler autour de la source lumineuse ou, affaiblis, ils sont plus vulnérables à la prédation.

Aux Etats-Unis, la mortalité due à l´éclairage artificiel est estimée à 1,25 millions d´oiseaux par an. Une étude menée aux états Unis sur près de 40 années de suivi, a permis de montrer que sur l´ensemble de la période près de 18 000 oiseaux ont été retrouvés morts par collision autour d´un seul phare. Une émission moins puissante et intermittente (un flash toutes les 8 secondes) permet en effet de réduire très largement les risques de collision par rapport à une lumière projetée de façon continue. Outre les effets en termes de mortalité, l´éclairage artificiel entraîne également des modifications physiologiques notamment en perturbant le cycle nocturne chez les animaux sédentaires demeurant à proximité des installations et infrastructures humaines. Sans compter le «gaspillage» d´énergie, on peut donc se demander s´il est bien toujours utile d´éclairer en continu nos routes et nos villes à longueur de nuit.

Les dégâts de la photo pollution chez les hommes

Les dégâts chez les humains y est tout aussi important et peux mener souvent à de graves conséquences. De nombreuses études mettent en évidence des conséquences assez graves pour notre sommeil. En effet, sous l’effet de la lumière artificielle, l’épiphyse (petite glande située dans le cerveau) diminue nettement la production de mélatonine, une hormone qui donne au corps la sensation de fatigue et à la baisse de la vigilance vespérale, prélude au sommeil et vous prévenant que votre corps est à ses limites.

Ainsi, l’effet le plus évident de la lumière nocturne est de troubler le sommeil car elle diminue le taux de mélatonine. C’est pourquoi, il est essentiel de ne pas introduire de lumière dans les chambres pour bien s’endormir !Cette même mélatonine est également connue pour diminuer le nombre des cellules cancéreuses.

Source : Notre planète, Le figaro

Commentaires

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien