Pour que Noël soit plus écolo

set two banners of green spruce with computer and motherboard elements for technology concept

La période de Noël est souvent synonyme de surconsommation. Voici quelques conseils pour que vos poubelles ne soient pas victimes d’indigestion.

 

Nourriture, emballages, objets de décoration…. Noël est le moment de l’année où nous consommons le plus d’énergie, et où nous produisons le plus de déchets.

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : nous consommons deux kilos d’emballage par jour durant cette période, soit deux fois plus qu’en temps normal, une grande partie de la nourriture part à la poubelle (sur une année, un français jette 25% de ses produits alimentaires et lors des fêtes de fin d’année, ce chiffre double ou triple selon les modes de vie), nous nous déplaçons plus (souvent en voiture).  Enfin notre consommation en énergie augmente, en raison notamment des décorations électriques qui habillent les façades des maisons et les sapins de Noël.

Au niveau de la  nourriture, les français mangent 2,47 millions de dindes. 40.000 tonnes de chocolats sont également dégustés.  En un mot, Noël, qui est avant tout une fête de partage, se traduit aujourd’hui par une sorte de surenchère.

Il existe pourtant des gestes simples, qui permettent de préserver notre environnement… et notre porte- monnaie.

Cap sur les décorations de Noël

Près de 6,5 millions de sapins de Noël sont vendus en France chaque année, dont 5,5 millions de sapins naturels et 1 million de sapins artificiels. Ces derniers ont certes une durée de vie plus longue (trois ans en moyenne) mais ils sont produits à partir de matériaux polluants  comme le PVC, le plastique ou l’aluminium.

Privilégiez donc des sapins naturels, qui sont cultivés dans des plantations agricoles pour les fêtes de Noël. Ceci n’affecte ainsi en rien la déforestation des forêts naturelles.

Des sapins naturels sont cultivés exclusivement pour les fêtes de Noël.

Des sapins naturels sont cultivés exclusivement pour les fêtes de Noël.

 

Il existe aussi des sacs à sapin 100% bio, qui protègent le sol des aiguilles. Certains comme le sac Handicap International sont conçus à partir de céréales, ce qui le rend biodégradable.

Un sapin sans lumière est souvent tristounet mais il existe des alternatives aux guirlandes électriques, grandes consommatrices d’électricité. Il suffit parfois d’utiliser des ampoules à basse consommation ou tout simplement de choisir des boules qui réfléchissent la lumière pour obtenir un effet festif. L’utilisation de décorations à base de papiers (guirlandes, origami) a également le vent en poupe.

 

Pere noel ecolo

 

Limiter les emballages

Les emballages en papier et en carton sont un vrai fléau durant ces fêtes. Vous pouvez heureusement emballer vos cadeaux dans de jolies compositions en tissus ou en papier journal. Si vous optez pour le papier cadeau vendu dans les commerces, pensez à regarder s’il est recyclable. En effet certaines décorations du papier (paillette, métal) le rende non recyclable. Le papier glacé est aussi à proscrire. Optez donc pour la simplicité. Et n’oubliez pas qu’un emballage peut être réutilisé. Rien ne se perd.

 

handmade gift for Christmas

 

Des déplacements moins polluants

Durant les fêtes, il est de coutume de se déplacer pour aller voir famille et amis. Quand cela est possible, privilégiez les transports en commun comme le train ou le bus. Souvent, la facture est moins lourde et en plus, vous participerez à la diminution des émissions de gaz à effet de serre. Deux raisons qui incitent à changer son mode de vie.

 

Les repas de Noël

Noël est la fête de l’abondance au niveau de la nourriture. Mais souvent, quand il y en a trop, nous n’arrivons plus à savourer chaque plat.

Inutile donc de cuisiner pour 50 quand nous ne sommes que 10 à table…

Notre société nous pousse à consommer des plats cuisinés et donc transformés. Entre les emballages qui les accompagnent, et les additifs qu’ils comportent, il est préférable de se tourner vers les aliments locaux, de saison, et bio de préférence.

 

Le potion peut aussi être un légume de fête.

Le potion peut aussi être un légume de fête.

 

Oubliez les fraises et les tomates qui viennent de très loin, et privilégiez des légumes comme le potiron, les carottes, les pommes de terre violettes, le brocoli ou  les clémentines. Un retour à l’authenticité procure souvent de belles sensations gustatives.

De plus, en cuisinant des produits authentiques, vous pourrez mieux recycler leurs déchets si vous avez un composteur, et vous serez moins encombrés par les emballages qui accompagnent les plats cuisinés.

Vous le voyez, il suffit parfois de revenir à l’essentiel, de renouer avec quelques gestes d’antan pour consommer mieux, et de manière plus respectueuse pour notre planète.

 

 

 

 

Commentaires

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien