Mr Nobody

mr-nobody-thumb

Aujourd’hui, je vais vous parler d’un film qui remet en cause énormément de choses. Il répond en quelque sorte à plusieurs questions comme : Sommes-nous les maîtres de notre destin ? Quel est l’impact de nos choix sur notre vie ? Est-ce que nous aurions eu une vie différente si nos choix auraient été différents ? Mr Nobody, un film de Jaco Van Dormael va vous donner des idées de réponses !

Créé par : Jaco Van Dormael

Année de sortie : janvier 2010

Budget : 33 millions d’euros

Production : Européenne

Casting : Jared Leto : Nemo Nobody; Sarah Polley : Elise; Diane Kruger : Anna; Linh Dan Pham : Jeanne,…


L’histoire :

En 2092, Nemo Nobody a plus de 110 ans. C’est le dernier mortel vivant sur Terre. Le reste de l’humanité est quasiment immortelle grâce aux progrès de la science. Interrogé par un journaliste, il revient sur sa vie ou plutôt … ses vies !  Enfant, sur le quai d’une gare, il a dû choisir entre monter dans le train avec sa mère ou rester avec son père. Tant que Nemo n’a pas choisi, tout reste possible. Une multitude de vies possibles découlent de ce choix.

Nemo Nobody se remémore à travers différents flashbacks ses différentes vies dans des espaces-temps différents. A partir de ce choix insupportable, nous suivons les variations de son destin en fonction de ses choix, de ses paroles, des coïncidences, des accidents et de ses décisions. Les variations de cette arborescence s’en tiennent parfois à très peu de choses, soit une illustration de l’effet papillon. Nemo nous offre par intermittence quelques réflexions intéressantes sur l’espace-temps, notamment le Big Crunch.


Mon avis sur ce film :

Dans ce film, Jaco Van Dormael nous fait jongler avec les émotions, les genres, les styles. Il y a de la comédie, de la science-fiction, des drames tragiques … Mr Nobody est un ascenseur émotionnel !

Bien que tout peut basculer à n’importe quel moment, nous ne sommes jamais perdus dans le film. Le long métrage reste claire ! D’ailleurs, c’est grâce à cela, que nous pouvons relever que le scénariste à fait un travail monstrueux ! Le visuel est aussi très important avec les différents plans qui s’accordent sans cesse, sans que le rythme du film ne soit cassé. Les couleurs sont différentes en fonction des époques … Ce film a une forte personnalité par son ton et son écriture.Il y a quelques répliques “bateaux” déjà entendu un grand nombre de fois au cinéma, la voix-off est très présente mais cela n’enlève rien au charme de ce film. Le jeu des acteurs est aussi impeccable !

Ce qui est super dans ce film, c’est que nous n’avons pas de réponses claires à nos questions ! Cela reste à nous de les trouver. Il relate parfaitement la difficulté de faire des choix mais surtout la lourdeur des conséquences.

Dans ce film, tout est possible ! Nous passons d’un accident de scooter qui plonge Nemo Nobody dans le coma à un scientifique brillant en passant par un voyage sur Mars et un clochard New-Yorkais. L’imaginaire et la réalité se croisent, se rapprochent. Les histoires paraissent instables, elles peuvent basculer à tous moments. On peut observer des aspects scientifiques comme par exemple des comparaisons du comportement humain avec les réactions animales. C’est un film marquant et unique en son genre !


Les secrets de tournage :

Un scénario long à écrire

Jaco Van Dormael a mit 7 ans pour écrire le scénario. Il travaillait tous les jours dessus pendant que ses enfants étaient à l’école.

 

Un tournage ambitieux

C’est l’un des projets européens les plus ambitieux de ces dernières années. Le film a demandé 6 mois de tournage dans différents pays comme la Belgique, l’Allemagne et le Canada avec des acteurs internationaux.

 

Une histoire de famille

C’est le frère de Jaco Van Dormael qui a composé la musique du film comme pour chacun des précédents longs métrages du réalisateur.


Bande Annonce du film :

Commentaires

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien