Mother Shipton, la prophétesse anglaise du XVIème siècle

prophéties mother shipton

 

Mother Shipton a été l’une des grandes voyantes et prophétesses de l’histoire anglaise.

Au XVIème siècle, ses consultants buvaient ses prédictions, tant celles-ci étaient justes et limpides.

Un brin sorcière, Mother Shipton a marqué les esprits, même les plus tenaces.

 

Une petite fille est née une nuit d’été de l’an 1488, durant la quatrième année du règne d’Henry VII.

 Elle s’appelait Ursula et le moins que l’on puisse dire, c’est que sa venue au monde n’a pas été inscrite sous de bonnes étoiles.

Et pourtant…

Sa mère, une prostituée « occasionnelle » avait 15 ans, lorsqu’ Ursula a vu le jour dans une grotte, à Knaresborough, dans le Yorkshire.

 La petite fille était difforme, très laide.

visage mother shipton

Pour échapper à son destin, Ursula s’est réfugiée au couvent Sainte-Brigitte à Nottingham où elle a reçu une bonne éducation.

À l’âge de 24 ans, Ursula, sortie de son couvent, a épousé Tobias Shipton, un charpentier.

Épouse heureuse, sans enfant, Ursula Shipton, a été de plus en plus sollicitée par la population locale, pour ses conseils « éclairés ».

Besoin de retrouver des objets, de connaître le nom d’un voleur ?

La maison d’Ursula ne désemplissait pas. Sa réputation de voyante a grandi de plus belle.

Elle annonçait la chute du clocher de l’église, la mort d’un Seigneur en visite dans la région….

 Tous les événements prédits se gravaient sur les sillons du temps. Irrémédiablement.

Mother Shipton et les hommes de pouvoir

Quand le Cardinal Wolsey, archevêque d’York et grand chancelier du Royaume a pris la décision de s’installer à York, Mother Shipton a annoncé en public que « jamais il ne pourrait entrer dans la ville ».

Cette prédiction est arrivée aux oreilles du Roi. Celui-ci a envoyé ses émissaires pour vérifier les dires de cette sorcière, et si besoin, pour la faire taire…

À leur arrivée, Mother Shipton les attendait sur son palier.

-« Vous savez pourquoi nous sommes ici ? Vous avez dit que le cardinal ne pourrait jamais voir York et il n’a pas du tout aimé cela », ont expliqué les trois acolytes.

-« Je n’ai jamais dit cela, j’ai seulement dit qu’il ne l’atteindrait jamais de son vivant », a rétorqué Mother Shipton.

L’un des émissaires a répondu : « La prochaine fois, vous serez brûlée sur un grand bûcher »

-« On verra bien », a dit la prophétesse. Elle a alors jeté son foulard dans le feu de sa cheminée. Les flammes l’ont encerclé, sans le brûler.

Et elle a répondu: « non, je ne crois pas que je vais finir brûlée »

Dix jours plus tard, la Cardinal a été mis au courant des prédictions de Mother Shipton.

Agacé, il a décidé de se rendre à York, pour aller brûler cette satanée  sorcière.

Mais le Roi l’a fait appeler en urgence pour comparaître pour haute trahison. Il a rebroussé chemin et il est parti en direction de Londres.

Au cours de ce voyage, le cardinal est tombé très malade. Il s’est arrêté au monastère de Leicester pour se faire soigner. Peine perdue. Le cardinal est mort.

Cette fin tragique, annoncée dans les moindres détails par Mother Shipton,  a fait le tour du pays.

 

cov livre shipton

 

Des prophéties qui laissent sans voix

Mother Shipton est devenue une véritable prophétesse de son temps. On lui a attribué de nombreuses prophéties (elles ont été publiées à Londres dès 1548) : « les voitures iront sans chevaux, les pensées voleront autour de la terre, l’homme ira sous l’eau, sur les eaux le fer flottera aussi bien qu’un bateau de bois »…

D’autres concernent des événements très précis : citons le règne d’une « reine célibataire » (ce fut la Reine Elisabeth d’Angleterre), l’épidémie de Peste en 1665, le grand incendie de Londres de 1666…

 Mother Shipton est décédée  en 1561.

Elle est devenue une légende.

Plus de cinquante livres ont été écrits à son sujet, dont « The Strange and Wonderful History and Prophesies of Mother Shipton », Gale Ecco, Print Editions (en anglais).

Commentaires

Autres articles qui vous intéressent

Les prophéties de Jean de Jérusalem

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien