Montée du niveau de la mer : les prévisions sont revues à la hausse

phoot une mer

Le niveau des océans devrait monter au moins d’un mètre dans les cent ans à venir. Cette prévision a été apportée par la Nasa le 26 août dernier.

Les grandes villes situées en bord de mer risquent d’être submergées par les eaux.

 

En 2013, des experts en environnement avaient annoncé une montée des océans de 30 à 90 centimètres pour la fin de notre siècle.

De nouvelles estimations ont été rendues publiques par la Nasa. Résultat : le niveau de la mer devrait monter à plus d’un mètre.

Ceci est une moyenne, sachant que la mer ne s’élève pas de manière uniforme sur l’ensemble du globe.

Le réchauffement climatique est bien entendu pointé du doigt.

La hausse des températures engendre une expansion thermique des eaux.

La mer est donc plus chaude et elle prend plus du volume.

Autre paramètre qui vient s’intégrer au phénomène : la fonte des glaces, qui devient de plus en plus importante.

Les calottes glaciaires fondent de plus en plus vite. Elles ajoutent de l’eau dans les océans.

 montee mer 2

 

Les chiffres parlent d’eux-mêmes : l’Antarctique perd 118 milliards de tonnes de glace chaque année.

Le Groenland s’est pour sa part délesté de 303 milliards de tonnes de glace par an sur les dix dernières années.

Au final, le niveau de la mer monte inexorablement.

Ces deux dernières décennies, la mer est montée beaucoup plus vite que durant tout le XXème siècle.

La hausse a en effet été de 7 centimètres ces vingt dernières années contre 20 centimètres au cours du XXème siècle.

Le phénomène s’accélère.

Dans certains pays, il est particulièrement préoccupant comme en Polynésie où le niveau de la mer est monté de 21 centimètres en 50 ans.

Prévisions pour le futur

Comme l’expliquait Michael Freilich, directeur de la division Sciences de la Terre au siège de la Nasa à Washington, lors de remise de cette nouvelle étude, « La montée du niveau des mers a un impact très important…Plus de 150 millions de personnes, principalement en Asie, vivent dans des zones situées à moins d’un mètre de l’actuel niveau des mers. Aux États-Unis la montée des eaux va aussi changer le tracé des côtes, notamment dans des États comme la Floride ».

montee de la mer 1

Les scientifiques estiment que d’ici la fin du siècle, certaines villes côtières pourraient littéralement disparaître à l’instar de certaines îles du Pacifique mais aussi des villes comme Dhaka, au Bangladesh, Singapour ou Tokyo.

Il y a donc urgence à agir afin de limiter le réchauffement climatique.

Comme l’ont exprimé clairement certains scientifiques, « il n’y a pas de plan B car il n’existe pas de planète B ».

 

 

 

Commentaires

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien