Que mange-t-on dans un restaurant d’alimentation crue ?

Dans mon article précédent, je vous présentais les propriétaires de Qui Lu Crü, restaurant d’alimentation crue à Québec. Vous vous demandez certainement ce qu’on y mange concrètement ? Cette semaine, je vous présente donc le menu et mes coups de coeur ! 

En apéritif

Chips de kale et kombuchaLa Kombucha : Je commence le repas avec ce thé fermenté, traditionnellement préparé en AsieDany Germain me dit que je la savourerai comme une bonne bière, mais en beaucoup moins calorique. Parmi toutes les saveurs possibles : poire d’Asie et gingembre, raisin Niagara essence de mangue, de pêche, de citron ou de cassis. J’opte pour cette dernière. Je l’avoue, il faut s’habituer au goût, mais il devient intéressant en accompagnement d’un repas.

Chips de kale : chou frisé déshydraté, saupoudré d’épices (cannelle, gingembre, piment…) ou d’huile d’olive bio. Ce sont les chips bio par excellence. Moi qui suis une adepte des chips de pommes de terre, j’étais un peu sceptique. Encore une fois, il faut s’habituer à ce goût, qui m’était totalement inconnu, mais c’est là que l’association avec la Kombucha se fait très bien. Idéal pour patienter avant l’entrée.

 

Entrées

craquelins-végé-pâté-soupe-betteravesCraquelins et végé-pâté : ce sont des craquelins déshydratés (pendant 18 à 20 heures !) à base de graines de lin avec tomate, basilic, persil et « épices maison à saveurs italiennes ». C’est donc la première fois que je goûte de la nourriture passée au déshydrateur. Quelle belle réussite pour les craquelins, qui font office d’une belle mise en bouche. Tous les ingrédients et la texture sont savoureux. Le végé-pâté (entendez pâté sans viande et donc fait à base de légumes), très populaire au Québec, est fait ici à base de noix (de Grenoble), miso, persil et ail. On le tartine sur les craquelins… J’en ai encore l’eau à la bouche !

Exemple de recette de craquelins déshydratés
Exemple de végé-pâté

Soupe de betteraves : pour manger les betteraves autrement qu’avec du vinaigre en salade. La soupe est servie froide ou tiède. Découverte agréable et rafraîchissante.

 

Plats

sushi-crusSushi : Définitivement mon coup de cœur du repas ! « Roulé dans une feuille de nori, garni de fromage d’amande, pesto aux tomates et légumes de saison. Servi avec sauce ombrée et salée », nous précise le menu. C’est vraiment un sushi revisité et je n’imaginais pas l’aimer autant, si ce n’est plus, que le mets traditionnel blindés de riz. Croyez-moi, je l’ai adopté, car c’est beaucoup moins lourd. Je raffole même de la sauce que je n’hésite pas à terminer comme une soupe. Mais chuuut, c’est mon petit plaisir secret !

Pad thaï : nouilles sautées très populaires en Thaïlande… et au Québec dans sa version traditionnelle ! Encore une fois Qui Lu Crü revisite le plat. À la place des nouilles, « des pâtes de courgettes, carottes, poivrons rouge, chou rouge, chanvre, sésame, oignons verts et fèves edamame avec sauce thaï à base d’amande, sésame et gingembre. ». Rien que pour les pâtes de courgettes, ça en vaut vraiment la peine. Les propriétaires s’amusent beaucoup à remplacer les spaghetti par cet ingrédient. À découvrir aussi dans sa version au pesto de basilic !

pad-wrap-thaiWrap thaï : rouleau garni de végé-pâté, légumes, luzerne, avocat, menthe, en pâte de mangue déshydratée, servi avec sauce thaï. D’habitude, je n’aime pas trop le wrap dans sa version traditionnelle, car il est enroulé dans une galette tortilla. Dans la version Qui Lu Crü, j’aime la pâte de mangue, qui donne un goût sucré-salé. Je l’ai dégusté comme un bon sandwich du midi pour faire le plein d’énergie. En mangeant juste la moitié qui m’a été servie, ça m’a bien rempli le ventre.

Les propriétaires m’ont aussi annoncé qu’ils travaillaient sur une pizza…

 

Desserts

Le meilleur pour la fin ? Oh oui !

mousse-coco-canneberge-cruMousse coco-canneberge : Même si j’avais le ventre plein, je voulais voir ce que pouvait donner un dessert cru… Réussite pour cette mousse onctueuse avec des canneberges séchées et des noix crues. Je suis rassasiée.

Macarons au chocolat noir : je pense que le délice est dans le titre, non ? Fait avec du chocolat déshydraté ! Wow, j’en raffole.

Je pourrai aussi parler longtemps des smoothies qui sont tous très nutritifs !

 

Mon bilan : Quelle belle découverte toute cette alimentation crue ! En l’espace de six mois, j’y suis retournée au moins cinq fois depuis pour manger sur place ou pour emporter des sushi et autres gourmandises. Car OUI, je me suis vraiment régalée en consommant ce que je ne consommerai pas d’habitude : du bio végétarien ET végétalien. Effectivement, je n’ai pas eu envie de grignoter pendant ma journée et j’ai pu attendre jusqu’au prochain repas, tout en étant bien rassasiée. J’adopte ! 

Restaurant Qui Lu Crü, 1700 1ère Avenue, Québec.

Commentaires

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien