Maleficent : la fable des Illuminati ?

Maleficent_affiche-clairemedium

Le dernier film de Disney, Maleficent, laisse perplexe. Comment un film “pour enfants” peut-il contenir autant de violence, de signes sataniques et d’apologie des Illuminati ?

Pour ceux qui seraient passés à côté du battage médiatique, Maleficent (« celle qui fait le Mal ») est l’histoire de la fée Maléfique, celle de la Belle au Bois Dormant. Angelina Jolie, affublée d’une immense paire de cornes, campe cette sorcière glamour.

L’histoire

Maléfique est une fée qui vit dans un monde enchanté et paisible. Elle tombe amoureuse d’un être humain, Stéphane, à qui elle donne son premier baiser. Mais quelques temps plus tard, Stéphane revient voir Maléfique, la drogue, lui arrache ses deux immenses ailes brunes, tout ça afin de devenir roi.

La suite, on la connaît : Maléfique débarque au baptême d’Aurore, la fille du roi, afin de maudire l’enfant.

 

La justification du Mal

On ressort de la projection de ce film avec la chair de poule. Passons le fait que l’histoire de Maleficent est mal ficelée et filmée dans des décors plus pompiers les uns que les autres.

Ce film semble surtout l’apologie du Mal, “pour de bonnes raisons”. La pauvre Maléfique a mal ? Eh bien elle maudit un nouveau-né, il n’y a pas de problème.

 

Les cornes omniprésentes

 

Pire, l’esthétique de ce film laisse perplexe. Angelina Jolie se balade avec deux immenses cornes recourbées, toujours mises en valeur.

 

Les cornes de Maléfique 

Corne-clairemedium

 

Certains d’entre nous ne le savent pas, et nos enfants qui iront voir ce film le sauront encore moins, mais il s’agit d’une référence directe à Baphomet, la représentation de Satan.

 

Représentation de Baphomet 

baphomet

 

 

 

Les cornes sont en effet très utilisées par les Illuminati. Nombreuses sont les stars à utiliser ce symbole pour montrer discrètement leur appartenance à la secte.

 

Britney Spears en pleine action 

Britney-Spears-devil-horns-Glee-satanic-lucifer-illuminati-new-world-order-nwo-mind-control-jonas-akerlund-slave - copia

 

 

Sacrifier des enfants

Ces cornes sont aussi le rappel du dieu Moloch, à qui, selon la Bible, on sacrifie… Des enfants. Comme Maléfique qui condamne à mort un bébé innocent. N’est-ce vraiment qu’une coïncidence ?

 

Molester des enfants

 

Le mauvais traitement des enfants est un fil conducteur de ce film. Un passage “comique” montre les trois bonnes fées d’Aurore en train de la laisser mourir de faim et de l’oublier dehors au milieu des bêtes, alors qu’elle n’est qu’un nouveau-né. La violence est inouïe.

 

Le Mal qui règne au-dessus de la masse par son intelligence

 

Le but de cette scène de mauvais traitement est de montrer que Maléfique, elle, sait s’occuper d’un enfant. Elle n’est pas stupide comme cette “racaille” de groupe de fées (mot qu’elle utilise lors du baptême).

Maléfique est certes horriblement mauvaise, mais elle règne par son intelligence au-dessus des autres créatures, infiniment stupides.

Comment le dire plus clairement ? Maléfique est l’image des Illuminati, qui certes font le Mal, mais pour le “bien” et le contrôle de la masse idiote.

 

Un film de symboles

 

On pourrait énumérer longtemps les symboles Illuminati et ésotériques présents dans ce film. Maléfique possède un corbeau, animal satanique, à qui elle peut donner la forme qu’elle désire : humain, dragon, loup… Ce corbeau lui sert d’ailes, mais il est aussi ses yeux, car grâce à lui elle observe depuis le ciel ce que les humains font. C’est le symbole de l’Œil dans le Ciel des Illuminati.

Les yeux de Maléfique sont d’ailleurs d’une étrangeté troublante. La caméra insiste beaucoup sur cette partie de son visage.

 Par conséquent, Maleficent fait froid dans le dos. Ce film est censé s’adresser aux enfants, mais il est violent et immoral. Maléfique n’est ni bonne, ni mauvaise, elle est juste toute puissante. Elle contrôle son monde par de la magie occulte surpuissante.

Maléfique voit tout, décide de tout, contrôle la jeunesse (Aurore). Pas étonnant que ce “chef-d’oeuvre” des Illuminati soit signé Disney.

On reproche suffisamment à cette multinationale de contrôler la jeunesse et le monde entier.

 

Commentaires

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien