Les croyances chez les chrétiens : La malédiction du travail

A-Jardin-Eden

On évoque assez peu la croyance chrétienne autour de l’origine du travail.

Vécu comme un fléau quotidien par certains, comme un épanouissement personnel pour d’autres, le travail apparaît dans la Bible comme la conséquence du péché originel (péché veut dire “faux pas”) au jardin d’Eden.

Un mot barbare

Le mot travail vient du latin tripalium, c’est un instrument de torture (trois pals qui transpercent un condamné). L’étymologie est donc très claire : le travail est une punition plus que désagréable.

 

Le mythe du Jardin d’Eden

Le mysticisme chrétien rattache l’obligation du travail aux origines de l’Homme. Ce mythe est raconté dans le livre de la Genèse.

Adam et Eve vivent dans le jardin d’Eden. Dieu leur a mis toute la nourriture possible à disposition, et des animaux aimants les entourent.

Le Serpent vient alors à tenter Eve, en lui proposant de goûter au “fruit défendu“, celui de l’Arbre de la Connaissance.

Cet arbre est mis au centre du jardin par Dieu. Il représente toutes les choses que leur Créateur cache à Adam et Eve, pour leur bien.

Dieu veut leur laisser le choix de connaître ou non toutes ces choses, il ne veut pas les maintenir en état d’enfance si ils ne le désirent pas.

Mais il leur laisse entendre que la punition sera sévère si jamais ils goûtent ce fruit, c’est-à-dire au moment où ils désireront connaître l’entièreté de la Vie.

 

Le châtiment divin 

Eve se laisse donc tenter par le Serpent, qui incarne le Mal et la Tentation. Comme Adam est son fidèle compagnon, il goûte lui aussi au fruit défendu.

Lorsque leur Seigneur arrive et s’aperçoit qu’ils ont goûté à ce fruit (ils ont caché leur nudité, ils ont donc goûté au fruit de la connaissance du bien et du mal), Dieu décide de les punir.

Si cette histoire est bien connue, on ignore souvent le contenu de la punition. Adam et Eve vont vivre désormais dans une nature hostile et le travail qu’ils devront fournir sera difficile et humiliant.

“Puisque tu as écouté la voix de ta femme, et mangé de l’arbre que je t’avais formellement interdit de manger, la terre est maudite pour toi. C’est avec peine que tu mangeras tous les jours de ta vie. Elle fera pousser pour toi ronces et épines et tu mangeras l’herbe des champs. A la sueur de ton front tu mangeras du pain, jusqu’à ce que tu retournes à la Terre, puisque tu en es tiré, car poussière tu es et à la poussière tu retourneras.” 

Eve, quant à elle est condamnée à enfanter dans la douleur. Adam et Eve sont chassés du jardin d’Eden, le Serpent est maudit, les premiers hommes deviennent mortels.

 

Une nouvelle vie

Ainsi on le voit, le travail est à la fois une malédiction, mais aussi le commencement de l’existence telle que nous la connaissons (travailler la terre, avoir des enfants, mourir).

Alors, la prochaine fois que vous irez travailler la mine basse, dites vous que le travail est certes une “malédiction”, mais que les chrétiens pensent que c’est aussi une façon de vivre une existence d’adulte libre et éclairé.

Commentaires

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien