Lilith : première femme ou démon ?

Lilith-clairemedium-statue

Symbole du mal absolu, du vice, de la cupidité, Lilith représente l’abandon aux sens, les amours clandestines et illégitimes. En astrologie, elle personnifie la lune noire, l’aspect sombre de la psyché. Connaissons-nous l’histoire de Lilith ?

L’envie d’Adam

 Certains interprètes de la Bible disent qu’Adam, après avoir été créé par Dieu, eut pour tâche de donner un nom aux animaux. Les voyant en couple, Adam fut saisi de jalousie et il lui prit envie d’avoir lui aussi une compagne.

 

Lilith, faite de boue et d’ordure

Dieu décida donc de créer la femme. Il agit comme il l’avait fait pour Adam, en prenant de la terre. Mais au lieu de prendre de la matière noble, il utilisa de la boue, chargée d’immondices. Il façonna ainsi Lilith, la première femme.

 

Lilith, créature impure puis démon

Mais Adam ne s’entendit jamais avec Lilith, créature impure et mauvaise. Dieu créa alors Ève, et pour éviter la même mésaventure, choisit de la faire naître de la côte d’Adam.

Lilith fut alors chassée et classée au rang des démons.

 

lilith-demon-clairemedium

Lilith “première démone”

Une fois ravalée au rang de démon, Lilith devient une succube et se trouve rapidement la préférée de Lucifer. Elle porte le titre de “première démone“. C’est une femme fatale, qui trompe abondamment Lucifer. Signe de son impureté, elle est stérile.

Une tradition juive indique que c’est elle qui pousse Satan à aller séduire Ève.

 

Un mythe bien plus ancien

En réalité, l’apparition de Lilith remonte bien avant la rédaction de la Bible chrétienne. On trouve mention de cette créature dans l’histoire mésopotamienne de Gilgamesh.

Dans cette histoire, Lilith est une jeune fille qui vit dans un arbre, sur les bords de l’Euphrate.

Lilith n’est alors absolument pas maléfique. Il semble que ce soient les Sémites qui aient repris ce personnage, pour en faire une femme démoniaque. Il n’est pas rare de trouver mention de mythes babyloniens dans la Bible des Hébreux. Les dieux et personnages des polythéistes sont considérés comme mauvais, on leur attribue des traits de caractère infernaux.

 

lilith-peinture-clairemedium

Lilith chez les Hébreux

Dans le récit Hébreux, Lilith est un démon dévorateur, déesse serpent et ailée. C’est une sorte de déesse mère, qui représente les temps antiques du matriarcat, qui fait alors peur aux hommes.

 

Lilith trouve donc racine dans une antiquité très lointaine. Aujourd’hui, beaucoup de films, de poésies ou de romans évoquent son nom, mais peu connaissent son histoire.

 

 

Commentaires

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien