L’hypnose médicale au service de notre santé

hypnose une

L’hypnose médicale est entrée par la grande porte  au cœur des hôpitaux et dans les cabinets des praticiens.

Elle permet de soulager les douleurs physiques, les addictions et les souffrances morales.

 

L’hypnose n’a rien de magique, ni de folklorique.

Elle est simplement une technique qui plonge le patient dans un état de conscience modifié, un peu entre veille et sommeil. Lors de cet état de “sommeil éveillé”, on peut accéder aux ressources de son inconscient.

Précisons que l’hypnose médicale ne soigne pas. Elle soulage, ce qui est déjà beaucoup !

L’hypnose médicale a gagné ses lettres de noblesse.

 

hypnose

 

Elle est utilisée dans de nombreux services comme la psychiatrie, la pédiatrie, l’addictologie, la gériatrie, les soins palliatifs…. Cette technique douce par excellence est enseignée à la faculté de médecine depuis 2001.

Elle est même reconnue par l’Ordre des médecins depuis 2005.

 

Comment ça marche ?

Encore une fois, rappelons que l’hypnose ne guérit pas mais elle permet de réduire le stress, l’angoisse et la douleur physique.

Au cours d’une séance, l’hypnothérapeute utilise certains mots ainsi que des associations d’idées.

Trois phases entrent dans le cadre d’une hypnose : l’induction, la dissociation-confusion et l’ouverture.

 

hypnose 3

L’hypnose est souvent employée pour diminuer les douleurs aigues et chroniques. Le praticien travaille dans ce cas sur certaines zones du cerveau, ce qui réduit ipso facto les connexions des nerfs responsables de la perception de la douleur.

Par exemple, on l’utilise pour atténuer les souffrances des personnes brûlées,  durant l’accompagnement de traitements de cancers ou lors d’accouchements.

Bien entendu, elle est aussi très efficace pour venir à bout des maux tenaces du quotidien comme les migraines, le mal de dos, les douleurs rhumatismales…

De plus en plus de personnes ont recours à l’hypnose médicale pour arrêter de fumer. Et cela fonctionne ! Cet outil thérapeutique peut aussi agir positivement sur d’autres comportements addictifs tels que la dépendance au cannabis, à l’alcool, aux médicaments…

Une technique médicale complémentaire

L’hypnose fonctionne également très bien en matière d’amaigrissement. Elle ne remplace par un régime alimentaire mais elle facilite les changements de comportement grâce au travail de suggestion.

Le patient peut modifier son rapport à la nourriture, sans ressentir de résistances internes.

Bien entendu, l’hypnose médicale est aussi utilisée pour lutter contre la boulimie ou l’anorexie.

Continuons à dérouler la liste des bienfaits de l’hypnose…Elle est très longue.

L’hypnose médicale remplace parfois des anesthésies générales lorsque cela est possible, durant une intervention chirurgicale, une endoscopie, ou une radiologie interventionnelle.

On parle alors d’hypno- sédation. L’hypnose se conjugue alors avec une faible dose de sédatifs (ou une anesthésie locale).

Le patient est conscient mais il ne ressent aucune douleur.

 

hypnose operation

 

Il échappe de ce fait  aux effets secondaires d’une anesthésie générale.

Autre bonne nouvelle : l’hypnose médicale convient parfaitement aux enfants. Ils sont d’ailleurs souvent plus réceptifs à l’hypnose que les adultes, en raison de leur imaginaire débordant.

Vous le voyez, l’hypnose médicale gagne du terrain.

Une bonne nouvelle pour notre santé car elle conjugue à merveille souplesse et efficacité.

 

Pour aller plus loin : le «Grand livre de l’hypnose » (éditions Eyrolles), du Dr Grégory Tosti.

Voici une vidéo sur l’hypnose médicale, proposée par la radio Europe 1:

Commentaires

Autres articles qui vous intéressent

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien