Les prédictions sur le naufrage du Titanic: un drame annoncé?

14 avril 1912: le Titanic s'enfonce dans les eaux glacées de l'Atlantique

Le 14 avril 1912, le Titanic, un paquebot britannique considéré comme étant insubmersible, a heurté un iceberg.

Plus de 1.500 passagers ont perdu la vie dans cette catastrophe, qui a marqué l’histoire de la marine.

Plusieurs auteurs et journalistes avaient prédit l’événement, à travers différents écrits. Troublant…

 

 Tout le monde connaît l’histoire du naufrage du Titanic.

Rappel des faits : le Titanic a réalisé son voyage inaugural, en avril 1912.  Dans la nuit du 14 avril, il n’a  pu éviter un immense iceberg et il s’est fracassé sur la glace.

L’avant du bateau arraché, l’eau s’est engouffrée à une vitesse folle, à travers un trou béant.

Le Titanic s’est redressé pour mieux s’enfoncer dans les eaux glacées de l’océan atlantique. Plus de 1.500 personnes ont péri.

L’événement a créé l’émotion. Et la stupéfaction. Car après quelques alertes données par des lecteurs, on a pu découvrir que cet événement avait été annoncé par plusieurs personnes, et ce, dans le moindre détail…

Parlons de Morgan Robertson. Suite à son vif intérêt pour une histoire de mer écrite par Rudyard Kipling, cet homme décida de tenter sa chance en tant qu’écrivain. Il a d’ailleurs commencé sa carrière en rédigeant  des nouvelles pour un magazine.

Morgan Robertson, un auteur visionnaire?

Morgan Robertson, un auteur visionnaire?

Un soir, l’inspiration venue, il a écrit une nouvelle sur le voyage inaugural du plus grand bateau britannique. Cette histoire s’est imposée à son esprit.

À l’époque, personne ne connaissait l’existence du Titanic, et pour cause ! Cette nouvelle, intitulée Le Naufrage du Titan, a été publiée en 1898…

Morgan Robertson a raconté dans les moindres détails, ce qui allait être le naufrage du Titanic : il a décrit l’immense iceberg de plus de 30 mètres de haut, les cris des quelque 3.000 passagers, le nombre de canots de sauvetage insuffisant…

Le paquebot de la nouvelle de Robertson se nommait Le Titan.

Petit bonus pour parfaire la prédiction voilée sous les écrits de Robertson : le naufrage du Titan se déroulait durant un mois d’avril, comme cela a été le cas pour le naufrage du  Titanic…

Morgan Robertson, qui est mort d’une crise cardiaque en 1915, a pu vivre assez longtemps, pour voir les images du naufrage du Titanic. Le choc !

D’autres personnes ont annoncé, sans le vouloir, cet événement dramatique.

Morgan Roberston avait écrit dans le Naufrage du Titan, que le nombre insuffisant de canots de sauvetage, allait entrainter la perte de centaines de passagers. Fait malheureusement vérifié en 1912.

Le livre de Robertson était-il prémonitoire?

Le livre de Robertson était-il prémonitoire?

 

 

Des écrits prophétiques 

Citons William Stead. Ce journaliste décida d’écrire un article de fiction. Sa trame ? : un survivant racontait le naufrage d’un paquebot. L’idée pouvait faire sensation !

Étrange…Ce reportage a relaté point par point la future histoire du Titanic.

Coïncidence malheureuse, William Stead se trouvait à bord du Titanic en avril 1912. Il a disparu dans le naufrage.

D’autres témoignages sont revenus à la surface, après le drame.

Pour terminer,  nous pouvons raconter l’histoire de Collin MacDonald.

Cet homme faisait régulièrement des rêves prémonitoires, et heureusement pour lui, il les prenait au sérieux !

Au cours de l’un de ses rêves, il a « vu » le naufrage du Titanic.

Dans le même temps, on lui a proposé un contrat de travail à bord de ce paquebot, en tant que second mécanicien.

Malgré le prestige du Titanic, il a refusé le contrat, guidé par sa petite voix intérieure. Collin MacDonald a eu la vie sauve grâce à son rêve prémonitoire. Il en resta marqué jusqu’à la fin de sa vie…

Voici une vidéo intéressante qui met en parallèle les prédictions voilées de Morgan Robertson, et le naufrage du Titanic:

 

Commentaires

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien