Les plantes : l’hibiscus

hibiscus-clairemediu

Les pierres, les anges gardiens ont un pouvoir sur nous. Mais il faut savoir que les plantes et les herbes en ont aussi. Nous allons vous faire découvrir les bienfaits des plantes ainsi que ses recettes.  Découvrons ce que l’hibiscus peut vous apporter dans votre quotidien.

Élément : Eau

Planète : Vénus

Astrologie : Scorpion

Plante :

Hibiscus est un genre de plantes à fleurs annuelles ou vivaces qui comporte plus de 30 000 variétés. L’hibiscus fait partie de la famille des malvacées.

Ce sont des plantes connues depuis la haute Antiquité : elles étaient cultivées en Egypte et en Asie du Sud-Est pour leur caractère ornemental, mais aussi pour leurs fruits comestibles. Importées en Europe au XIIème Siècle par les Maures d’Espagne, certaines espèces furent ensuite introduites en Amérique au XVIIème siècle par les esclaves. La Corée du Sud et la Malaisie ont un hibiscus comme fleur nationale, respectivement Hibiscus Syriacus et Hibiscus Rosa-Sinensis.

Son utilisation : 

La fleur d’hibiscus et la fleur de pureau, quand elles se détachent de l’arbre ( la couleur change alors du jaune citron au jaune rougeâtre), sont riches en mucilage et possèdent donc des propriétés émollientes, adoucissantes très intéressantes.

On les utilise dans les états inflammatoires internes et externes: abcès, angine, stomatite, bronchite et aussi troubles digestifs et hémorroïdaires.

On les applique:

  • fraîches, ou mieux légèrement cuites à l’eau en cataplasmes, (abcès, troubles dermatologiques prurigineux, crevasses, piqûres d’insectes),
  • en décoction, bains de siège, pour les troubles ano-rectaux,
  • en infusion et gargarisme , angine, stomatite,
  • en infusion ou décoction filtrée et sucrée : bronchites, toux irritatives, et, troubles dysentériques, colites spasmodiques.
Propriétés Magiques :
Il s’agit de l’un des meilleurs supports à la divination, mais l’hibiscus est également utilisé pour les charmes d’amour.
Légendes : 

Hibiscus vient d’un mot grec, hibiskos, signifiant « guimauve ». Connue depuis la Haute Antiquité, cette plante était surtout cultivée en Egypte et en Asie du Sud-Est, tout d’abord pour la extraordinaire beauté, mais aussi pour leurs fruits comestibles. Au XIIème siècle, l’hibiscus arriva en Europe, importé par les Maures espagnols. Il faudra attendre le XVIIème siècle pour que certaines variétés soient introduites en Amérique, par le biais des esclaves.
L’Hibiscus syriacus (ou Fleur d’Eternité, mugunghwa en coréen) est la fleur nationale de la Corée du Sud. Elle symbolise l’esprit volontaire et la modestie, deux valeurs chères au peuple coréen. Cette fleur fut d’ailleurs souvent élevée au rang de fleur céleste, et donna son nom au royaume de Corée au 1er siècle avant J.-C., qui fut ainsi connu en tant que Pays Mugunghwa. De nous jours, l’hibiscus nous évoque plutôt la très populaire Fleur Hawaïenne, emblème grahique des surfeurs.
Les aborigènes australiens le consommaient et utilisaient ses fibres pour confectionner des sacs et des filets de chasse.

Santé : 

L’hibiscus sabdariffa, ou Oseille de Guinée, qui pousse à l’état naturel en Afrique de l’Ouest, est utilisé à des fins alimentaires et phytothérapiques. Ses jeunes pousses et feuilles se dégustent crues ou cuites comme des légumes. Ses fleurs, séchées, entrent dans la composition de sauces, sirops et confitures, ainsi que de bon nombre d’infusions. On la boit fraîche et très sucrée (parfois accompagnée de menthe), principalement au Sénégal et en Mauritanie. Elle est très riche en acide ascorbique et possède des vertus diurétiques, sédatives et hypotensives. Chez certaines personnes, elle peut se révéler légèrement laxative. Elle est connue sous le nom de thé rose d’Abyssinie, Bissap ou Kakardé (on retrouve aussi l’orthographe cacardé, ce terme étant issu de l’arabe karkandji) et était très prisée en Egypte . Il est également possible de l’utiliser comme une tisane, en faisant simplement infuser quelques fleurs séchées dans de l’eau frémissante. Très acide et fruitée, cette infusion est traditionnellement utilisée pour combattre la fatigue passagère. Anti-inflammatoire, elle coulage efficacement les affection des muqueuses.

Les fleurs de l’hibiscus syriacus sont elles aussi comestibles et possèdent des vertus émollientes. Elles peuvent également être utilisées pour calmer la toux et soulager les angines.

Le fruit de l’hibiscus esculentus appelé gombo, entre, en qualité de légume, dans la composition de très nombreux plats africains, asiatiques et d’Amérique centrale et du Sud.

Les protéines des graines de l’hibiscus possèdent des qualités cosmétiques hydratantes et régénératrices exceptionnelles.

Recettes : 

Traditionnellement cultivé en Egypte ainsi qu’en Asie, l’Hibiscus que l’on utilise en cuisine, ou en infusion est le Karcadé (ou Karkadé, Carcadé), variété comestible.

Préalablement séché, on utilisera principalement l’Hibiscus en infusion : dans des laits, crèmes… Vous pouvez filtrer les fleurs si vous le souhaitez.

Commentaires

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien