Les plantes : la rue

rue-clairemedium

Les pierres, les anges gardiens ont un pouvoir sur nous. Mais il faut savoir que les plantes et les herbes en ont aussi. Nous allons vous faire découvrir les bienfaits des plantes ainsi que ses recettes.  Découvrons ce que la rue peut vous apporter dans votre quotidien.

Élément : Feu

Planète : Soleil

Astrologie : Lion

Plante :

La Rue des jardins ou Rue fétide (Ruta graveolens) , parfois appelée Rue des jardiniers, Rue odorante, Rue officinale, est une espèce d’arbrisseaux de la famille des rutacées, cultivé pour ses feuilles utilisées pour leurs qualités aromatiques et médicinales.

A travers le temps : 

La rue vineuse, était autrefois considérée comme une plante magique associée à la magie blanche. Elle fut utilisée dès l’Antiquité, notamment chez les Romains. Les Pharisiens payaient la dîme sur la menthe et la rue (Saint Luc (XI-42)). Elle figurait dans la liste des plantes potagères recommandées dans le capitulaire de Villis (liste des plantes cultivées dans les jardins de monastère sous Charlemagne).

Elle entrait au Moyen Âge avec la sauge, la menthe, le romarin, l’absinthe et la lavande, le camphre, la cannelle, et le clou de girofle dans la composition du vinaigre des quatre voleurs censé protéger de la peste.
Au XIIème siècle Sainte Hildegarde indique qu’elle est censée « apaiser les bouillonnement excessifs du sang chez l’homme ». Pour adoucir la matrice, les femmes buvaient de la rue mélangée à d’autres plantes après avoir pris un bain de vapeur.

Comme poudre de rue, elle entrait dans la composition du diaphoenix, remède de la pharmacopée maritime occidentale au XVIIIème siècle.

Son utilisation : 

Les feuilles fraîches peuvent être utilisées pour assaisonner les sauces et les plats de viande. À utiliser modérément à cause du goût amer et des risques de toxicité.

En Italie du Nord, elle est utilisée pour parfumer l’eau-de-vie. En Ethiopie, on en met une brindille dans les tasses de café.

Elle a la réputation d’être abortive ce pourquoi sa culture a été interdite par une loi de 1921. Elle est toxique à forte dose.

C’est un répulsif pour les insectes, notamment les puces et les pucerons.

Elle est également réputée pour éloigner les vipères. Cette plante peut servir aussi à éloigner les chats.

Si vous l’utilisez en encens, elle vide votre esprit des émotions qui sont en trop.

La rue aide à la prévention des maladies.

Elle est excellente pour purifier les outils et les espaces magiques.

Cette plante assure, dit-on, la longévité et permet le développement des capacités médiumniques, voyance, télépathie, spiritualité et est connu pour ses pouvoirs sur l’intellect.

Propriétés Magiques :
La rue est utilisée pour la protection, la purification et la méditation.
Santé : 

La rue possède de très nombreuses propriétés, cette plante médicinale est très puissante.
Elle est emménagogue (facilitant l’écoulement sanguin: règles de la femme), abortive (provoquant la perte de l’embryon), digestive, calmante et vermifuge.

Le jus des feuilles et la sève servent contre le psoriasis, les piqûres d’insectes, les allergies dues aux autres plantes…
C’est même un antidote contre les morsures de serpents.
Les feuilles fraîches soignent le système nerveux (épilepsie), soulagent la sciatique, renforcent les dents et les os.
Les fleurs laissées au soleil dans une assiette remplie d’eau soignaient les cataractes.

Recettes : 

On fabrique de nos jours une huile essentielle distillée à la vapeur.
Elle est très toxique à fortes doses et donc utilisée très diluée dans l’industrie alimentaire comme parfum (bonbons, boissons…).

Les feuilles fraîches se consomment toujours en petites quantités, en salades, dans des plats de viandes, volailles.
On parfume même les fromages, les alcools (Grappa, Vermouth, vin de palme).

Commentaires

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien