Les bases secrètes à travers le monde – 2ème partie

hqdefault-1

Après avoir discuté dans le précédent article des installations du plateau d’Albion en France, nous nous rendons ici aux Etats-Unis, afin de discuter d’une base qui fait couler beaucoup d’encre: Dulce. De ce que nous en savons elle a finie d’être achevée en 1969, et se situe au Mont Archuleta au Nouveau-Mexique dans une réserve indienne Apache. Ici, difficile d’avoir le fin mot de l’histoire, car nous avons divers témoignages de personnes, dont certains sont dignes d’un scénario de film de science-fiction et d’horreur. 

Avec les agissements du Nouvel Ordre Mondial, nous pouvons nous attendre à tout, y compris les choses qui paraissent à première vue complètement folles et ridicules. Tellement de choses sont cachées au public, que rien n’est impossible. Nous savons grâce à des sources fiables, qui peuvent être recoupées avec les divers éléments qui transparaissent sur la scène publique, que nous sommes dans une “réalité” dictée par les médias eux mêmes contrôlés par cette caste dirigeante.

baseDulceplanovert

La base de Dulce et les 7 différents niveaux d’après certains témoignages. Source: stopsecrets.ring.com

La base de Dulce alimente beaucoup de rumeurs, qui restent invériafiables en totalité à l’heure actuelle. Nous devons être attentifs aux divers témoignages et les écouter, même si ceux ci paraissent incroyables. Lors d’une enquête, chacun doit être écouté sans avis préconçu au départ. Toutes les parties ont le droit de s’exprimer, au contraire nous le savons par expérience, que c’est l’un des seuls moyens pour la manifestation de la vérité.

Ici nous dresserons donc un résumé de témoignages, en gardant à l’esprit qu’ils peuvent très bien être conformes à la réalité, comme ils peuvent être l’oeuvre d’une désinformation organisée par les services secrets, car les dires émanent surtout de personnes en liaison avec diverses agences gouvernementales.

Le 1er point à ne pas perdre de vue est donc le suivant: s’il y a une volonté de désinformer, c’est sans doute pour tout de même cacher quelque chose, mais quoi? On n’entreprend pas pareille chose pour rien, il faut qu’il y ait des secrets de première importance à conserver.

Le témoignage de Thomas Castello

Après avoir travaillé en tant que sergent à la Nellis Force base près de Las Vegas dans les années 60, Thomas Castello déclare avoir été employé en 1977 comme agent de sécurité dans le complexe de Dulce. Son rôle aurait été de mettre en place des caméras de surveillance et d’escorter les visiteurs et employés vers les destinations en correspondance. Il affirme avoir été convié à une réunion dès le départ où on l’aurait mis dans le secret des agissements de la base:

- Des expériences de clonage

- La manipulation atomique

- Des études sur l’aura humaine

- Les techniques du contrôle de l’Esprit

- Des expériences d’hybridation humaine/animale et humaine/extraterrestre: on parle du “niveau 6″ de la base comme la “salle des cauchemars”, lieu d’expérimentations monstrueuses

Il déclare également avoir croisé diverses entités non-humaines, notamment des extraterrestres de type reptilien. Il dit aussi que des représentants de loges de différentes sociétés secrètes comme les Rosicruciens (en rapport avec le Nouvel Ordre Mondial), fréquentaient les lieux.

Ensuite, il parle d’une confrontation qui aurait débuté en 1978 entre ces mêmes reptiliens, des extraterrestres de type “grands Gris” avec du personnel humain et qui aurait amené à une sorte de “guerre”, la bataille de Dulce. Ce qui nous amène à un second témoignage, peut-être plus important encore:

Les déclarations bouleversantes de Phil Schneider

pecho-2

Phil Schneider lors d’une conférence, montrant la cicatrice dont il affirme qu’elle est le résultat d’un tir d’arme laser, lors d’une confrontation avec des extraterrestres

En 1995, un géologue et ingénieur en structures a également déclaré avoir travaillé sur la base de Dulce: il s’agit de Phil Schneider. Il était le fils d’un officier ayant exercé pour l’armée allemande et ensuite américaine pendant la seconde guerre mondiale. Phil Schneider a fait une série de conférences à cette date dans lesquelles il déclarait que la base de Dulce était un lieu d’expérimentations en tous genres avec différents niveaux, dont certains occupés par des entités aliénigènes. Il dit qu’il ne savait pas au départ les tenants et aboutissants et les fonctions de cette base, son rôle en tant qu’ingégieur n’aurait été que de s’occuper à descendre avec des collègues dans des puits afin de déterminer des explosifs à utiliser, car il déclare que les installations de Dulce seraient également le lieu d’une vaste construction de base souterraine, reliée avec d’autres à travers tout les Etats-Unis, dans le cadre de projets du Nouvel Ordre Mondial.

Il explique que des machines perfectionnées d’extraction à énergie nucléaire étaient capables une fois certaines cavités faites par des explosifs, de forer à travers les parois des cavernes à la vitesse de 1,5 Km/heure et mentionne le fait que la technologie utilisée a beaucoup d’avance sur celle qui est présentée à la population.

tunnel_machine_airforce

Une foreuse servant à creuser des tunnels (supposée fonctionner à l’énergie nucléaire), reliant différentes bases souterraines aux Etats-Unis

Il raconte que lors d’une de ses expéditions en 1979 dans le cadre de son travail, lui et son équipe seraient accidentellement tombés sur une “caverne” où se trouvaient des extraterrestres de type “grands gris” et qu’une bataille violente s’en serait suivie avec beaucoup de morts, surtout du côté des “humains”. Il continue en disant qu’il n’aurait été que l’un des miraculeux rescapés, ayant été pourtant touché par une “arme-laser” qui lui a déchiré la poitrine et provoqué ensuite le cancer. Schneider présente effectivement une grande cicatrice sur le torse, mais celà ne prouve pas forcément ce qu’il raconte.

En revanche, environ 7 mois après ses déclarations en public et enregistrées, il a été retrouvé mort chez lui dans des circonstances plus que troublantes étranglé et avec certaines marques laissant penser qu’il a été torturé. Les conclusions de l’enquête aboutiront à un “suicide“, pourtant il est vrai ici que cette version ne tient pas debout…

Un des amis de Phil Schneider, Ron Rummel, qui apparemment en savait beaucoup lui aussi, avait également été retrouvé mort dans un parc en 1993 d’une balle dans la tête avec l’enquête déterminant à un suicide aussi…

Les déclarations de l’ancien pilote John Lear

John Lear est un ancien pilote qui a accompli plus de 19000 heures de vol sur 100 types de différents avions. Autant dire que dans ce domaine, il est chevronné. Il a également été en contact avec la C.I.A. (Central Intelligence Agency), donc comme dit plus haut, il peut très bien faire partie d’un programme de désinformation, comme dire des choses justes. John Lear déclare des choses similaires à Thomas Castello et Phil Schneider. Concernant ce dernier, il dit d’ailleurs que certaines de ses affirmations sont exactes dans l’ensemble, mais avec des éléments qui seraient déformés.

Finalement on revient avec ce que nous mentionnons dès le début: soit toutes ces affirmations comportent des éléments rééls, soit elles sont l’entreprise d’une vaste désinformation. Mais s’il y a dans ce dernier cas une désinformation, toutes ces personnes ayant eu des liens plus ou moins directs avec les services de renseignements, le but ici serait de cacher quoi exactement?

Dans la 3ème partie de ce dossier nous traiterons de la Zone 51, avec cette fois-ci des révélations qui nous ont été faites d’un scientifique, et qui semblent à la fois incroyables et difficiles à mettre en doute.

Vidéo d’une interview de John Lear évocant la base de Dulce (interview réalisée dans le cadre du projet “camelot”):

Commentaires

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien