L’abbaye de Mortemer est-elle vraiment hantée ?

mortemer une

Située près de Rouen, dans l’Eure,  l’abbaye de Mortemer fascine… et effraie.  Cet édifice abriterait plusieurs fantômes. Avis aux amateurs d’histoires étranges !

L’abbaye de Mortemer porte ses légendes avec fierté et audace.

Constituée d’un bâtiment massif datant du XVIIe siècle et de ruines d’une abbaye du XIIe siècle, elle serait l’un des lieux les plus hantés de notre pays.

Abbaye-mortemer-3

Le site a été exorcisé en 1921 et pourtant les légendes ont la peau dure. Les esprits errants seraient toujours présents.

Celles et ceux qui aiment se faire peur peuvent participer chaque été, au mois d’août, aux « nuits des fantômes » organisées près  de l’abbaye.

L’occasion, au cours d’un spectacle nocturne éclairé par des bougies, de s’imprégner de cette drôle d’ atmosphère qui règne sur ce lieu irréel.

Qui sont ces revenants ?

L’abbaye abriterait plusieurs personnes sorties des couloirs du temps. À Mortemer, on entend souvent parler de Mathilde, une dame blanche, qui ferait quelques apparitions dans les ruines de l’abbaye.

Mathilde était la fille du Roi d’Angleterre et duc de Normandie Henri Ier Beaucler. Cet homme a été le fondateur de l’abbaye au XIIe siècle.

La princesse Mathilde était semble- t-il quelque peu frivole. Pour la punir, son père l’aurait enfermée durant des années dans cette abbaye. C’était il y a 900 ans.

D’après l’histoire locale, Mathilde hanterait les lieux depuis plus d’un siècle.

mathilde mortemer

 

En 1993, une journaliste, qui avait pris des photos des ruines de l’abbaye, a eu la surprise de voir apparaître sur ses images, une présence surnaturelle. L’excitation était au rendez-vous.

De nombreuses personnes ont pensé qu’il s’agissait de Mathilde. Malheureusement, quelques années plus tard, des chasseurs de fantômes ont analysé les photographies.

Cette silhouette n’était que le reflet de la lumière d’un projecteur. Quelle déception !

D’autres personnes ont réussi à prendre quelques clichés d’une forme blanche évanescente. Là aussi, ils ont pensé à cette fameuse dame blanche.

Réalité ou pur fantasme ? Une chose est certaine, la légende est toujours vivante.

Mathilde serait toujours là et elle ne serait pas seule à errer sur ce site.

Une femme louve effrayante

On parle aussi d’une femme ensorcelée–la Garrache-qui serait notamment apparue en 1884 à un certain Roger Saborreau, qui chassait alors dans la forêt, près de l’abbaye.

 

la garrache

C’était un 1er janvier, et cet homme s’est retrouvé nez à nez avec une femme louve aux yeux jaunes.

Surpris, il lui a tiré dessus, puis il est parti en courant…

Le lendemain, il est revenu sur la scène du crime et là, il a vu le corps d’une femme, étendu sur le sol.

La légende raconte qu’il s’agissait d’une garrache, une femme ensorcelée qui, les nuits de pleine lune, errait dans la campagne.

Personne n’a croisé depuis de femme aux yeux jaunes, mais cette histoire est tellement effrayante, qu’elle en est devenue elle-même immortelle.

Des moines cisterciens à Mortemer

Il y aurait aussi des fantômes de moines cisterciens à Mortemer.

Ils auraient été observés durant la première guerre mondiale par des officiers anglais.

D’après leurs descriptions, un rapprochement a été fait avec des moines cisterciens, qui auraient vécu ici lors de la Révolution française. Ces derniers auraient été assassinés dans la cave de l’abbaye mais là encore, quelques doutes subsistent sur la véracité de ce récit.

Peu importe, la rumeur est née, elle a enflé et elle a donné vie à la légende.

À Mortemer, il existe aussi fort heureusement de belles histoires.

On dit que l’abbaye renferme une fontaine aux vertus miraculeuses. C’est la fontaine Sainte Catherine.

 

fontaine sainte catherine

 

Depuis des siècles, des jeunes filles qui souhaitent trouver un bon mari, jettent une pièce ou une épingle de cheveux dans l’eau. En réalisant ce geste, et en récitant une petite prière à l’intention de Sainte Catherine, elles trouveraient le prince charmant dans l’année.

 

Voici une vidéo sur les légendes qui entourent l’abbaye de Mortemer :

Commentaires

Autres articles qui vous intéressent

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien