Le karma (deuxième partie)

karma-2-e1462314137355

Plus une personne se trouve dans une conscience fondée sur le cœur, plus elle est donc libre de créer sa réalité et devenir maître de sa vie.

Dans l’article précédent, j’ai mis en avant certaines lois et les différentes manières d’agir face au karma.

Nous allons donc continuer sur ce chemin afin de se libérer en continuant l’expérience de l’ouverture et en créant notre réalité à partir du cœur.

C’est la reprise avec notre conscience divine, notre essence et c’est là que nous pouvons transcender le karma et en devenir indépendant.

VOICI CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR SUR LES AUTRES LOIS KARMIQUES ET COMMENT LES TRANSCENDER :

karma

LA LOI DE LA CONCENTRATION :

Nous ne devons pas penser à deux choses en même temps et nous devons faire les choses l’une après l’autre.

C’est s’accorder des moments de tolérance personnelle, des moments où nous faisons passer la réalisation avant le questionnement.

Il faut simplement mettre de l’intensité dans nos actes et nos intentions et ne pas se disperser.

LA LOI DE L’EQUILIBRE ET DU DON :

Nous devons donner sans rien attendre en retour. C’est aussi se mettre des limites et ne pas s’oublier.

Il faut donc donner dans l’équilibre, en totalité, sans vouloir combler un vide, en ayant la foi et conscience que tout ce que nous émettons nous reviendra un jour ou l’autre.

LA LOI DE L’ICI ET MAINTENANT :

C’est être dans le moment présent et avoir conscience de ce qui se passe en soi et hors de soi, et revenir à ses sensations et à ses émotions.

Pour aller vers le moment présent, il faut donc se libérer de cette partie de nous qui est sous l’emprise de la peur et du besoin et faire que l’ego ne dirige plus notre conscience.

Le désir est la base de la souffrance qui est la première source de violence et il se situe donc dans le futur.

Le présent est la seule réalité à notre portée car le passé nous a échappé et le futur ne nous appartient pas.

Les éléments nous retenant hors du temps et nous empêchant de vivre l’instant présent sont donc nombreux.

Le seul moyen d’évoluer, est d’avancer plus pleinement dans l’expérience de l’ici et maintenant afin de se libérer de sa prison mentale et ne plus passer autant de temps à se projeter dans le futur ou à ressasser le passé.

instant présent

LA LOI DU CHANGEMENT :

Tout est sujet à changement et variation. Chaque phénomène n’est que transitoire et ne dure ou ne perdure pas. Il n’y a de constant que le changement. Tous ces phénomènes interagissent et ne peuvent rester identiques.

Le principe d’impermanence nous montre que rien n’est immuable ou éternel, que chaque chose tend à disparaître ou à changer. C’est l’impermanence de toute chose.

L’impermanence implique la souffrance car étant donné l’impermanence de toute chose, l’attachement à toute chose de ce monde est une cause de souffrance à venir.

Il en est de même pour tous les désirs qui mènent à l’insatisfaction étant donné que les choses ne peuvent pas toujours être dans l’état ou la forme souhaitée.

Il faut donc être dans l’acceptation et ne pas ignorer cette impermanence.

Le changement vient avant tout de nous et personne d’autre.

Chacun vit ses expériences et chaque circonstance de vie nous offre tout simplement la possibilité d’évoluer!

LA LOI DE LA PATIENCE ET DU LACHER PRISE :

lâcher prise

Oui, Il faut mettre de l’intensité dans nos actes et nos intentions mais il faut aussi parfois lâcher prise !

Le lâcher prise est l’acceptation, l’abandon, le laisser aller. C’est simplement cesser de vouloir tout contrôler.

Avoir la foi et laissez faire les choses naturellement, sans rien forcer, en se laissant guider simplement par la vie.

On ne peut pas tout contrôler mais on peut se concentrer sur ce que l’on peut.  Il est primordial d’être en harmonie avec ce que nous désirons obtenir.

On doit donc aussi être patient et apprendre à se faire confiance.

LA LOI DE LA DUALITE POUR ALLER VERS UNE CONSCIENCE FONDEE SUR LE COEUR

C’est la transition entre l’ego et le cœur. Il est question de transcender le plan de l’âme et de s’élever à celui de l’Esprit.

- Etre insatisfait de ce qu’une conscience fondée sur l’ego peut offrir et aspirer à autre chose.

- Prendre conscience de ses attaches à une conscience fondée sur l’ego puis reconnaître et se libérer des émotions et des pensées qui les accompagnent.

- Laisser mourir en soi les vieilles énergies fondées sur l’ego, se débarrasser du cocon et devenir son nouveau soi.

- L’éveil d’une conscience fondée sur le cœur qui est alors motivée par l’amour et la liberté et aider les autres à faire la transition.

L’âme est en fait un véhicule pour nos expériences et participe de la dualité.  Elle est affectée et transformée par ses expériences dans la dualité.

L’Esprit est en-dehors de la dualité.

Il est l’élément immuable dans ce développement et pure conscience. Il est dans l’ombre aussi bien que dans la lumière. Il est l’Unité sous-jacente à toute dualité. Il est tout simplement.

Lorsque nous parvenons au stade de la transformation de l’ego au coeur, nous nous connectons à lui.

C’est la reprise avec notre conscience divine, cette partie de nous connectée aux plans divins.

ouverture

S’OUVRIR A L’ESPRIT :

C’est trouver en nous un lieu de paix et de tranquillité en s’acceptant totalement. Et cela a un effet de guérison sur l’âme.

Il faut donc s’identifier à notre Soi Divin, notre Soi de Lumière et s’élever au-dessus des expériences en ne nous identifiant à aucune d’entre elles.

Nous prenons alors conscience que nous ne dépendons de rien au-dehors de nous.

Nous sommes libres.

En vérité, nous sommes dans ce monde mais nous ne sommes pas de ce monde.

Ces lois qui se superposent et sont reliées entre elles nous invitent à aimer inconditionnellement.

Notre divinité est notre porte d’accès à l’amour inconditionnel et nous ne pouvons y accéder qu’en traversant la peur et les ténèbres qui nous entourent.

Il faut oser faire face à sa propre obscurité et l’embrasser. C’est ce qui nous rendra plus grands et lumineux parce que nous serons capables de l’étreindre avec bienveillance.

Aimer signifie nous accepter tels que nous sommes. S’abandonner à ce qui est et accepter tous les aspects de notre être dans la lumière de notre conscience.

C’est en exprimant le meilleur de nous, en acceptant notre part d’ombre et de lumière et en étant capable d’étreindre les deux que l’on invitera les autres à rayonner par eux-mêmes.

Notre âme est unique et dans nos expériences, dans nos explorations de la relativité qui est cette dualité, nous pouvons perdre contact avec l’Esprit, à l’intérieur de nous.

Notre âme se perd alors dans l’illusion de la crainte et de la séparation.

La plus grande joie possible, c’est quand nous prenons conscience de nos expériences tout en restant connectés avec l’Esprit.

L’interaction équilibrée entre l’Esprit et l’âme est la source de la créativité et de l’amour les plus grands.

Selon cette perspective, nous sommes tous en chemin pour trouver le juste équilibre entre l’Unité absolue et être une âme individuelle.

C’est notre voyage dans la dualité qui nous ramènera dans une réalité dynamique, créatrice, d’humains divins, multidimensionnels, dont les expériences seront pleines de joie et de lumière.

Commentaires

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien