Interview de Chantal Nussbaum pour son livre Ecoute la vie te parle

ecoute
Sur clairemedium.com, nous essayons de vous faire découvrir la spiritualité à travers des livres, car lire nous permet d‘ouvrir son esprit et de découvrir des histoires passionnantes, comme c’est le cas de Chantal Nussbaum avec son livre “Ecoute la vie te parle” qui sort ce jour, le 18 septembre 2013  aux Editons HELIOS-Editions I.E.R.O. C’est une femme formidable dont sa rencontre m’a bouleversée.
 
Claire Thomas : Chantal qui es-tu ? 
Chantal Nussbaum : C’est peut être la partie la plus difficile de l’interview, sa propre présentation. Je suis double nationale Française et Suisse, mariée et mère de deux grands enfants, J’habite en Suisse.
En parfaite harmonie, je marche sur deux mondes et je suis arrivée à concilier les deux.  
- Le monde physique et matériel en tant que diététicienne de formation et actuellement remplaçante de la titulaire en poste dans une clinique.
- Le monde Spirituel, comme écrivaine et canal de guérison. Je travaille sur le corps physique et l’âme. Canal de guérison pur avec la personne ou à distance. En travail de guérison, je deviens le soin, car reliée directement à mon Âme et à la Source.

C.T : Pourquoi as-tu écrit ce livre ?

C.N : Je ne savais pas que je pouvais écrire, mais il y a 3 ans je me suis sentie poussée c’était une évidence. Je devais partager tout ce que je savais, un enseignement donné au cours du temps. Cela ne pouvait être que sur la Guérison. 

Témoigner de ce que moi même j’avais vécu, dont j’avais eu l’expérience, la maladie, la mort, la guérison
Oui car guérir, tout le monde le désire du plus profond de son cœur. Mais pourquoi  n’y arrive t-on pas ? Qu’avons-nous oublié de fondamental pour ne pas en bénéficier alors que toute notre volonté est tendue vers ce but ? Nous sommes-nous posés véritablement la question ?
Je suis malade, est ce que je me donne le temps de me préparer à la guérison ? Suis-je apte à la recevoir dans toute sa plénitude, sans attente, et sans savoir son but ultime avec tout ce que cela peut comporter comme changements et inconnues. Effacer mes doutes, mes angoisses, mes envies et désirs…
L’acceptation totale et absolue du processus menant à la guérison.
Et si c’était ça le grand secret de la guérison ? Nous faire prendre conscience de la partie la plus occultée dans notre vie, notre Esprit, et nous donner la possibilité de le redécouvrir.
Est il possible d’élargir le concept même de la guérison ? 

En réponse à toutes  ces question, je devais amener les gens à une autre compréhension, leur donner des clés.


C. T: Raconte nous en quelques phrases pour l’internaute qui te découvre, de quoi parle ton livre ?

C.N : Ce livre a un but thérapeutique dans la connaissance des mécanismes menant à la guérison. Il est soutenu par une guidance spirituelle. A ce titre, Les mots ont une résonance spécifique et s’adaptent à chacun en particulier, afin d’en permettre une compréhension individuelle pour relier la personne à sa propre source de guérison. Ce livre est porteur de très hautes vibrations. 

En deuxième partie je transmets des enseignements reçus par impressions télépathiques sur les principaux thèmes abordés dans le livre.

C’est un livre que l’on prend et reprend plusieurs fois car chaque lecture permet de progresser dans son propre entendement. C’est un voyage intérieur qui nous propulse en douceur dans la découverte de tous nos potentiels et nous conduit à la libération de certains schémas mentaux qui provoquent nos blocages.


C.T: Dans ton livre, tu racontes que tu as as fait une NDE (expérience de mort imminente), après une expérience aussi forte comment regardes tu la vie aujourd’hui ?

C.N :“Je suis née à l’aube de ma majorité” c’est ainsi que je peux répondre. J’ai découvert la VIE et je peux poser un regard plus clair sur les événements qui nous touchent sans tomber dans l’émotionnel.


C.T : Tu es devenue guérisseuse et tu travailles dans les hôpitaux, comment gères tu l’alliances de la médecine moderne avec le travail d’un guérisseur ?
C.N : Le corps médical n’est pas au courant d’un travail qui se fait dans le secret de l’âme. Je n’ai pas de problème à travailler avec la médecine moderne que je respecte beaucoup.
Il y a des guérisons  spontanées d’ordre spirituelles qui se déroulent dans le secret de l’âme de la personne et ce n’est pas moi qui peut en décider. Je n’ai pas besoin de toucher la personne, je suis juste le matériel utilisé pour cela, tout se déroule sans intervention de ma part.
La guérison spirituelle précède toujours la guérison physique si il doit y en avoir une. La guérison physique peut prendre dès lors du temps, beaucoup de temps, je l’explique dans le livre.
Bien sûr ce livre va me présenter sous un jour nouveau, il y aura des personnes qui seront surprises, d’autres moins mais je suis prête à répondre.
Beaucoup de médecins sont ouverts à d’autres possibilités, beaucoup de patients cherchent une solution à leur maladie, juste rétablir un dialogue et non dénigrer une méthode ou l’autre.
En fait j’ai l’immense avantage de travailler au sein de cette médecine, c’est mon chemin  et par ce livre je peux montrer que Médecine et spiritualité peuvent aller de pair.

C.T : Quand on écrit un livre si spirituel, est-ce facile de trouver un éditeur ?
 C.N: Un livre spirituel sera conduit par l’invisible vers l’éditeur qui aura été touché et qui sera à même de porter le projet. Il y a des éditions de livres dits spirituels qui ont bien entendu refusé mon livre. On se heurte surtout au fait que je ne suis pas un auteur connu, je n’ai pas un nom de référence, et on regarde avant tout les chiffres. Ce n’est pas grave, le livre suit le chemin qu’il doit suivre et je suis heureuse d’être éditée chez un éditeur ouvert à la spiritualité et qui en a les qualités.

C.T : Tu es très prolifique dans tes écrits, comptes-tu écrire un deuxième livre ?
C.N : Il est vrai que l’écriture depuis fait partie de ma vie et que je poste souvent des écrits inspirés sur des réseaux sociaux. Pourquoi pas en effet, mais je pense que ce sera alors encore une fois un appel de mon âme pour le faire.

C.T : Quel conseil donnerais-tu a une personne qui veut travailler le don de guérison ? 
C.N : Un don de guérison ne s’apprend pas il faut le savoir. Une personne qui a ce don, sera amenée un jour ou l’autre à l’utiliser mais au moment où ce sera juste pour elle  et ce n’est pas la personne qui le décide. Je nuancerais par ailleurs ce qui se rapporte au “don de guérison”, on en devient plutôt le canal.
Quand la personne prend conscience de cette capacité, elle doit harmoniser sa vie, ses pensées, ses paroles, ses actes. C’est un véritable travail d’attention quotidienne de vie qui se fait et ce n’est pas toujours facile de respecter cette harmonie. C’est un travail spirituel, secret, qui se doit d’être accepté car on ne peut pas le faire à moitié.

Accepter complètement et entièrement le fait d’être un canal nous rend humble et permet à notre mental et notre ego de ne pas interférer dans un processus dirigé par les lois de l’Univers.

Je te remercie Claire pour m’avoir donnée cette possibilité de m’exprimer sur ce sujet.


Date de sortie du livre :

 Le 18 septembre 2013  aux Editons HELIOS-Editions I.E.R.O.

 

Où peut-on l’acheter ?

Par le biais du site en ligne de l’éditeur :

Fnac : déjà sur le site et en pré-commande, à réserver

Amazon : aussi sur le site et  en pré-commande, à réserver

Librairies : par le biais des diffuseurs de l’éditeur, pour la  Suisse  Transat Diffusion

Le site de l’Auteure : www.lavieteparle.com

Commentaires

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien