Huiles Essentielles – Mode d’administration cutané

massage

Toujours en respectant les recommandations et les précautions d’emploi indiquées pour les huiles essentielles et végétales que vous allez utiliser, plusieurs modes d’administration des huiles essentielles (HE) s’offrent à vous. Tout dépendra de l’huile elle-même et de l’effet recherché par celle-ci. Ici nous allons voir comment utiliser les huiles essentielles par la voie cutanée. 
La voie cutanée est la méthode préconisée avant toute autre car elle permet une efficacité rapide tandis que l’absorption des principes actifs se fait en douceur.

Certaines huiles essentielles peuvent se révéler irritantes pour la peau ou photosensibilisantes. Faîtes un test dans le pli du coude pour vérifier votre sensibilité à une huile essentielle donnée.

Le bain : Diluez votre huile essentielle dans une huile végétale (amande douce, olive, noisette, de noyau d’abricot…) et versez votre petite potion dans votre bain. Barbotez une dizaine de minutes et profitez de ce petit moment de bonheur pour respirer pleinement les effluves ! Ne vous rincez pas, de cette façon vous garderez quelques restes de l’huile sur votre peau.

Comptez 8 à 10 gouttes d’HE pour une cuillère à soupe d’huile végétale (attention, cela peut varier).

Les huiles essentielles n’étant pas solubles, vous pouvez les mélanger au préalable avec un dispersant (solubol…1 goutte d’huile essentielle pour 4 gouttes de solubol).

La douche : Ajouter 1 ou 2 gouttes d’huiles essentielles dans une dose de gel douche pour profiter de leurs bienfaits et attaquer la journée du bon pied (ou la finir en beauté) !

Le massage : Là encore, diluez votre huile essentielle dans une huile végétale (3-4 gouttes d’HE pour 1 cuill. A soupe d’HV) et massez entièrement le corps. Cette méthode est idéale pour apaiser les douleurs, se détendre, stimuler la circulation sanguine et donc, favoriser les effets des huiles essentielles.

Les frictions localisées : Soit en fonction de l’organe concerné (bronche, gorge, haut du dos, estomac…), soit sur les points énergétiques (plantes des pieds, plexus solaire, poignets…).

Les compresses : Pour prolonger le contact des huiles essentielles sur la peau. Passez une compresse de gaze sous l’eau froide (douleurs, brûlures, piqûres d’insecte, pour tonifier…) ou chaude ((contractures, extrémités froides…), l’essorer et ajouter quelques gouttes d’une huile essentielle ou d’un mélange.

Usage interne : Demandez conseil à un spécialiste qui vous prescrira des huiles essentielles à ingérer par différents moyens (dans une cuillère de miel,  sur un comprimé neutre, pré-dosées dans des gélules ou des suppositoires, hydro-dispersées dans un verre d’eau…).

Cette méthode est à utiliser avec beaucoup de  précautions car les huiles essentielles ne doivent jamais être utilisées pures en raison de leur taux de concentration élevé.

Commentaires

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien