Histoire de l’ésotérisme : la Santeria, hier et aujourd’hui

Santeria

La Santeria est une religion pratiquée au moins depuis les temps modernes (XVIème/XVIIème siècles). Elle est originaire d’Afrique, mais se pratique volontiers dans le monde caribéen aujourd’hui, surtout à Cuba. Découvrons les principes et les origines de cette croyance.

 Une religion polythéiste

La Santeria est aussi appelée Lukumi ou Regla de Ocha. C’est une religion polythéiste, dominée par un dieu, Olodumare. Il est la source de l’énergie spirituelle de l’univers, appelée ashé. Olodumare a envoyé ses émissaires sur Terre : les Orishas. Il s’agit de demi-dieux, qui doivent aider les humains. Ils sont les personnifications de la Nature.

 

A chaque mortel son destin

 

Le principe de cette religion est d’assumer que chaque mortel doit accomplir son destin, attribué dès sa naissance par les divinités. Les mortels qui n’accomplissent pas leur destin sont réincarnés. Il est donc indispensable de se rapprocher des orishas et se concilier leurs bonnes grâces, afin qu’ils aident chacun d’entre nous dans sa destinée.

 

Rituels et cérémonies

 

Comme dans toute religion, la Santeria présente tout un ensemble de rituels et cérémonies. Pour faire partie de cette religion, il faut être intronisé.

Une étape importante dans la vie d’un adepte est donc son initiation en tant que santero. Il s’agit d’une nouvelle naissance spirituelle. L’initié devient fils ou fille d’un orisha. On parle aussi d’alliance, car l’initié devient époux ou épouse du même orisha.

 

Historique

 

On sait peu de choses sur les origines de cette religion mystérieuse. Il semble qu’elle soit née en Afrique, mais venue dans les Caraïbes avec les esclaves.

Beaucoup racontent que ces esclaves la pratiquaient dans les Caraïbes, dès le XVIIème siècle, en faisant semblant d’honorer les Saints chrétiens, afin de pratiquer leur religion africaine en secret.

Cette théorie n’est pas partagée de tous. Actuellement, on se demande si ce n’est pas l’Eglise catholique qui aurait « remplacé » chaque orisha par un saint, afin de forcer les esclaves à abandonner leur religion d’origine.

 

La correspondance entre orishas et saints chrétiens

Toujours est-il que cette histoire se lit encore aujourd’hui dans la pratique de cette religion. Chaque orisha est mis en relation étroite avec un saint chrétien. Par exemple, Obatalá (le Roi au pagne blanc) personnifie les songes, la sagesse, la créativité. Il est assimilé à Notre Dame des Grâces.

Obatala
Représentation d’Obatalá

 

 

On peut aussi citer Yemayá, une des orishas les plus connues. Elle est l’orisha des océans, de la maternité, de la vie, et est assimilée à la Vierge de Regla.

Yamaya
Représentation de Yamayá

 

 

Des rituels fascinants 

Si la Santeria plaît encore beaucoup aux Caraïbes, c’est qu’elle est nimbée de mystère. Ses adeptes pratiquent en effet la divination, font des offrandes à leurs orishas, participent à des cérémonies confidentielles.

 

santeria-2
Photographie d’un rituel de divination

 

On assimile volontiers Santeria et vaudou. Si les santeros croient en effet à l’existence de mauvais esprits, leurs orishas ne sont jamais néfastes.

Exemple de rituel

L’exemple du rituel ci-dessous vient prouver que les santeros essaient de marcher dans la lumière. Lors de leurs cérémonies, les adeptes essaient de se procurer les bonnes grâces de leurs orishas et leur demandent de leur montrer la voie.

 

Le rituel pour réussir dans les affaires et en amour : Adimu à Shango

             « Pour réussir dans les affaires et en amour, vous pouvez réaliser un adimu ou offrande à Shango. Il faut procéder de la façon suivante : offrez à Shango quatre pommes rouges, versez du miel dessus et arrosez tout avec un verre de vin rouge si le rituel est pour les affaires ou un verre de vin rosé si le rituel est pour l’amour. Récitez la moyugba (salutation aux orishas) et procédez à donner de la noix de coco à Shango pour déterminer s’il veut quelque chose d’autre ainsi que pour définir l’endroit où il veut recevoir l’offrande. Si vous n’avez pas reçu Shango, vous pouvez réaliser la même offrande chez vous, par terre, dans un coin. Après vous continuez comme indiqué ci-dessus.»                    
 
 

La Santeria est donc une religion mystérieuse. Elle vient de la nuit des temps, car on ne peut déterminer à quelle époque elle est née en Afrique. Aujourd’hui, cette religion est bien vivante dans la zone des Caraïbes. Les Européens s’en méfient encore, comme leurs ancêtres, mais les rituels montrent davantage une volonté de trouver sa voie et élaborer son rapport au divin, plutôt qu’une volonté de nuire.

 

Source : www.santeria.fr

 

 

Commentaires

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien