Histoire de l’esotérisme : La fidélité ou la mort : les Vestales romaines

vestasles-romaines-clairemedium

On savoure volontiers les histoires de la mythologie romaine, mais on connait moins les rapports complexes que ce grand peuple de l’Antiquité entretenait avec les dieux, à travers de nombreux rituels et superstitions.

Les prêtres et prêtresses sont nombreux chez les Romains. Ce grand honneur cache souvent de sévères déconvenues…

Les Vestales, gardiennes du Feu sacré

 

Les Vestales sont les prêtresses de la déesse latine Vesta, déesse vierge du foyer. Vesta représente la fidélité, mais elle est surtout la déesse du Feu sacré, symbole tout à la fois du Feu de la Terre et du Foyer sacré qu’est Rome, ville chérie de ses habitants.

Le Feu de Vesta doit brûler sans interruption dans la cité et assure ainsi la bonne entente entre les Romains et leurs dieux (la pax deorum).

 

Un immense honneur

Vierges comme leur déesse, les Vestales ont ainsi pour charge d’entretenir ce feu, qui brûle continuellement dans le petit temple circulaire.

Les prêtresses sont choisies parmi les petites filles romaines, dès le plus jeune âge (entre 6 et 10 ans). Elles doivent ensuite servir la déesse durant 30 ans ou plus, et bénéficient de nombreux honneurs. Ce sont des personnes influentes, dans une cité qui fait pourtant peu de cas de la condition féminine.

 

Des contraintes mortelles

Toutefois, malheur à celles qui laisseraient s’éteindre le foyer ! C’est un signe néfaste, une offense envers les dieux et envers tout ce que la ville a de sacré dans le coeur des Romains. Les prêtresses oublieuses sont punies par le fouet.

Pire, si une de ces femmes ne respecte pas l’obligation de chasteté, c’est un haut crime d’inceste. Les contrevenantes s’exposent aux pires châtiments : elles sont fouettées nues puis enterrées vivantes, emmurées ou brûlées. Leurs amants sont eux aussi châtiés publiquement. Si un enfant naît de cette union, il est jeté dans le fleuve du Tibre car il est impur, porte malheur, et offense les dieux. 

On comprend ainsi pourquoi de nombreux parents font tout pour éviter le divin honneur à leur petite fille… La concorde entre les Romains et leurs dieux impose bien souvent un lourd prix à payer.

 

Commentaires

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien