Film : Lucy

lucy

Jusqu’où irions nous, si on utilisait la totalité de nos capacités ? Que serions nous capable de faire ? Est-ce que l’on deviendrait meilleur ou extrêmement méchant ? Ce sont de très bonnes questions que l’on peut se poser lorsque l’on écoute cette légende urbaine qui nous stipule que l’on utiliserait que 10% de notre cerveau. Mais à quoi servirait alors, les pourcentages restant ? Luc Besson, nous donne sa théorie à travers un très bon film de science-fiction : Lucy !

_________________________________________________________________________

Réalisation : Luc Besson

Année de production : 2014

Budget : 40 millions de dollars

Nomination : Festival du film de Locarno 2014 (film d’ouverture)

Acteurs principaux : Scarlett Johansson, Morgan Freeman, Min-sik Choi …

_________________________________________________________________________

L’histoire :

Lucy est une jeune habitante de Taipei. Elle vit dans un monde où les humains n’utilisent que 10% des capacités de leur cerveau.

Prise dans un guet-apens, elle est forcée de faire la mule pour des trafiquants de drogue coréens qui introduisent un paquet contenant un produit de synthèse expérimental, dans son ventre. Elle est ensuite enfermée et battue.

Un jour, son agresseur lui met un coup dans l’abdomen, ce qui déchire le paquet. Tout le produit se répand dans son corps.

Ses facultés sont décuplées, Lucy acquiert un savoir et des pouvoirs illimités. Elle peut même contrôler l’électricité, le temps et peut changer d’apparence.

Pour comprendre ce qui lui arrive, Lucy se rapproche du professeur Samuel Norman, un spécialiste du cerveau.

Elle va aussi tout faire pour retrouver ses agresseurs et d’autres mules, qui ont elles aussi, un paquet de poudre bleue dans le ventre …

________________________________________________________________________

Mon avis sur ce film :

Tout d’abord, même si l’idée a déjà été abordée par d’autres réalisateurs, l’exploitation de la totalité de nos capacités cérébrales est un filon inépuisable. Besson l’aborde de façon violente, scientifique et pas trop expérimental avec Lucy.

Le film compte une première moitié, qui pourrait nous rappeler l’ambiance de Nikita, une atmosphère sombre et violente qui aspire l’héroïne dans une spirale de « problèmes ». A cela, vient s’ajouter le côté scientifique de l’œuvre, qui la rend encore plus intéressante. Même si parfois, le film s’enfonce peu à peu dans des explications et des théories abracadabrantes.

Ensuite je ne peux pas vous faire cette chronique sans parler des acteurs. Besson s’est entouré de 2 pointures : Scarlett Johansson et Morgan Freeman. Scarlett nous montre une Lucy à deux visages. Un premier innocent et un second sans émotion, froid. La différence est si marquante, qu’on ne peut que saluer son jeu d’actrice. Le passage d’un état à l’autre est fait à la perfection !  Morgan Freeman tient son rôle parfaitement, ce qui est pour lui qu’une habitude. Il impressionne notamment par son charisme.

Côté image et surtout musique, c’est parfait ! On retrouve dans le film une bande son parfaite qui se pose sur chaque scène du film, pour ne faire qu’un avec elle.

Pour finir, je dirai que ce film arrive à satisfaire tout en déroutant le spectateur dans certaines situations. Lucy garde un rythme soutenue pendant la totalité de son visionnage, c’est un film à voir pour les fans d’action. Cependant le côté scientifique reste très léger, donc il ne faut pas le regarder en ayant espoir d’avoir des réponses concernant nos capacités cérébrales.

_________________________________________________________________________

Les secrets de tournage :

Choix de l’actrice

Au début, c’était Angelina Jolie qui avait été pressentie pour jouer le rôle de Lucy. Finalement, c’est Scarlett Johansson qui a été choisie.

Un tournage en France

Le film a majoritairement été tourné en France en septembre 2013. Il a été tourné dans les locaux de la cité du cinéma en Seine-Saint-Denis, puis à Etretat en Haute-Normandie et pour finir en Lozère. Le long-métrage a aussi fait un détour par Taïwan.

Interdiction pour les jeunes

Aux Etats-Unis, le film Lucy est interdit pour les moins de 17 ans qui sont non-accompagnés d’un adulte.

Un tournage sous pression

L’équipe de Luc Besson a menacé d’interrompre le tournage lorsqu’elle était à Taïwan. Les paparazzis auraient été irrespectueux, ils auraient même empêché Scarlett Johansson de sortir de sa voiture. L’un d’entre eux, serait reparti avec son appareil photo cassé.

Commentaires

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien