Film : Intouchables

intouchables

Même si parfois notre fierté et notre égo nous font dire le contraire, on a tous besoin de quelqu’un dans notre vie. Un ami, un amour, de la famille, peut importe, mais il faut que l’on soit entouré. C’est un film qui est sorti il y a 3 ans maintenant, mais qui a été reconnu dans le monde entier grâce à son humanisme. C’est un film qui donne foi en l’humanité, qui nous prouve que rien est impossible. Aujourd’hui, je vais vous parler d’Intouchables.

________________________________________________________________________

Réalisation : Eric Toledano et Olivier Nakache

Année de production : 2011

Budget : 9,5 millions d’euros

Récompenses : 16 prix dont 1 César pour Omar Sy (meilleur acteur 2012)

Acteurs principaux : François Cluzet, Omar Sy, Anne Le Ny

________________________________________________________________________

L’histoire :

Philippe est un homme riche. Il a été victime d’un accident de parapente et depuis il est tétraplégique.

Driss un jeune vivant dans la banlieue parisienne a besoin d’argent.

Philippe, qui a besoin d’une aide à domicile fait passer des entretiens d’embauches et décide d’engager Driss, la personne la moins adaptée pour faire ce job.

Ensemble, ils vont apprendre à cohabiter, à communiquer, à s’amuser. Les 2 univers totalement différents, vont se télescoper pour donner naissance à une amitié sincère, drôle et très forte.

________________________________________________________________________

Mon avis sur ce film :

Tout d’abord, Intouchables touche énormément car il a pour scénario, une histoire d’amitié qui défie tous les codes sociaux. C’est a priori improbable qu’une amitié très forte naisse entre un riche bourgeois tétraplégique et un jeune banlieusard. Mais ici, on peut voir 2 hommes très complices aussi bien dans leurs rôles d’acteurs que dans leur véritable personnalité. Il n’y a pas de problème d’égo mal placé.

C’est un film réussi et qui ne tombe pas du tout dans le pathétique. Le handicap est banalisé et le film ne tombe jamais dans le larmoyant. Tout est dans l’humour.

La force de ce film vient aussi du scénario, ou plutôt, de l’histoire vraie. De voir une complicité entre un riche et un pauvre venant de milieux totalement différents est très sympa, mais de savoir que c’est une adaptation d’une histoire réelle ça renforce ce sentiment. Le spectateur est encore plus touché par ce qu’il voit.

Concernant la technique pure, il y a peu de mouvements de caméra. On peut quand même noter une recherche et une justesse dans le montage ce qui permet au film de garder un bon rythme jusqu’à la fin.

Pour finir, je dirais que le film est vraiment très drôle, très touchant et simple. Il est à voir et à revoir. La fin du long-métrage est magnifique, c’est une belle leçon d’humanité mais je vous laisse découvrir sans vous en dire trop…

________________________________________________________________________

Les secrets de tournage :

Un autre acteur.

C’était Daniel Auteuil qui devait jouer le rôle de Philippe Pozzo di Borgo. Mais finalement, François Cluzet a été choisi pour interpréter le personnage d’un aristocrate handicapé suite à un accident de parapente.

Perte de poids.

Pour interpréter son rôle du mieux possible, Omar Sy a perdu 10 kg. Même s’il ne joue pas de personnage célèbre, ni même sportif, Omar a estimé qu’un homme venant des banlieues devait avoir une carrure plus athlétique que la sienne.

Une belle rencontre.

Pour être à 100% dans son rôle, François Cluzet a rencontré Philippe Pozzo di Borgo. L’acteur a recueilli des informations dont il avait besoin. Il a observé Philippe pour pouvoir reproduire au mieux ses gestes, sa façon de respirer et de parler. François Cluzet a déclaré qu’il avait été bouleversé par cette rencontre.

Des faits réels.

Les 2 réalisateurs ont regardé un documentaire au début des années 2000  et c’est ce qui leur a donné l’envie de faire ce film. Le documentaire intitulé “A la vie, à la mort”, évoquait le cas d’un jeune de banlieue embauché pour s’occuper d’un homme tétraplégique. Ce n’est qu’ en 2008 que les cinéastes se sont lancés dans le projet du long-métrage.

Commentaires

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien