Evadons-nous un instant … au pays des rêves

50 exercices pour decrypter ses reves-clairemedium

Pour mon premier article, pour notre première rencontre, j’ai voulu vous faire plaisir et partager avec vous un sujet qui vous passionne, qui nous passionne … LES RÊVES !

Et pour tout vous dire, j’ai voulu vous apporter du concret, c’est pour cela que je suis partie à la rencontre de Marielle Laheurte, une thérapeute et auteur de deux livres sur les rêves : « 50 exercices pour décrypter vos rêves » paru aux éditions Eyrolles. Et « Interpréter vos rêves » paru aux éditions Hachettes.

H.V : Bonjour Marielle, pouvez-vous m’expliquer ce qu’ est « un rêve » ?

M.L : On rêve tous mais tout le monde ne s’en souvient pas. Les gens qui s’intéressent aux rêves, qui s’intéressent à leur monde intérieur s’en souviennent plus souvent. On peut rêver dans toutes les phases du sommeil, mais les rêves sont moins forts, moins puissants que ceux qui surviennent dans le sommeil paradoxal.

H.V : Comment se construit un rêve ? Est-ce qu’il y a un type fabrication bien spécifique ?

M.L : Tout ce que l’on fait dans la journée ou même, dans les journées précédentes, ainsi que tous nos souvenirs et notre vécu sont conservés dans une sorte de réservoir et l’inconscient va piocher dedans pour créer les rêves. D’où, ces drôles de scénarios où se mêlent toutes sortes d’images. Tout est possible en rêve.

H.V : Avez-vous une méthode précise pour décrypter les rêves ?

M.L : Oui, elle s’appelle IREV, je vous explique :

I = Identifier le symbole.

Ex : la voiture. On va se demander ses caractéristiques. Grossièrement, c’est un engin qui nous permet d’aller vers une destination. Donc aller de l’avant.

R = C’est la reformulation symbolique. Il suffit de changer les termes concrets en termes plus abstraits.

Ex : Au lieu de dire véhicule ou transport, on va plutôt dire c’est une situation dans laquelle je suis qui me permet d’atteindre mes objectifs.

E = comme Enraciner le symbole. C’est une étape importante car on ramène le rêve à une situation concrète et actuelle. Il suffit de vous poser une question simple en la reliant à l’étape précédente. A quoi cela correspond dans votre vie le fait d’avancer vers un objectif ?

V = Validation, la réponse que l’on va apporter.

C’est l’interprétation et il n’y a que le rêveur qui peut valider !! Dans ce cas, pour certains ce sera d’arrêter de fumer, ou de se lancer dans un nouveau projet de vie, ou encore de se remettre à la peinture … Tout dépend de votre vie.

Il ne faut pas oublier que chaque symbole est relié et que tout peut être nuancé par rapport aux détails qu’il y a dans le rêve.

H.V : Pouvez vous décrypter quelques rêves qui sont assez récurrents ?

Les animaux effrayants :

M.L : Les symboles du rêve représentent généralement, des aspects de soi-même. Quand on rêve d’un animal agressif, c’est que l’on a de l’agressivité envers soi-même ou envers les autres. L’animal représente notre instinct et nos besoins primaires. Quand notre instinct et nos besoins sont réprimés, ils se retournent contre nous ! 

Chaque symbole à un côté positif et un côté négatif. Le contexte du rêve est aussi très important pour l’interpréter.

Perdre ses dents :

M.L : La signification de la mort est une légende ! Les dents nous permettent de croquer, c’est le mordant de la vie. C’est notre capacité à tenir le morceau, à nous affirmer oralement. Donc perdre ses dents, C’est perdre sa capacité de mordre la vie, vous manquez de vitalité, de mordant.

Tomber de haut, la chute : 

M.L : A partir du moment où l’on tombe, on est en haut au niveau du mental et le bas c’est la matière, la vie concrète, le monde de l’action. Quand on tombe cela veut dire que l’on tombe de haut. C’est un décalage brutal. C’est une incapacité à s’adapter. C’est souvent le cas des personnes très imaginatives ou spirituelles.

La mort : 

M.L : Cela parle de la mort d’un aspect de soi-même ! Les personnages des rêves sont des aspects de nous. Il faut regarder les caractéristiques des personnes qui décèdent et c’est une partie de notre personnalité qui part.

La nudité : 

M.L : C’est se dévoiler, on est authentique. C’est enlever tous les masques sociaux … La nudité dans un lieux normal, dans sa salle de bain ou à la plage par exemple, c’est votre authenticité et si c’est dans la rue c’est le regard de l’autre qui est en jeu !

H.V : Où pouvons-nous vous contacter ?

M.L: Sur mon site internet : http://voieintegrative.comMes livres se trouvent à la FNAC, dans les Virgin…

H.V : Merci Marielle

M.L : Merci à vous

Commentaires

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien