L’enfant intérieur

Enfant intérieur

Vous êtes sur le chemin de la guérison et de la libération…

Il est important d’établir un dialogue avec l’enfant qui est en nous car notre conscience a été voilée et influencée par des énergies de peur, par des illusions qui ne sont en fait que les habitudes de la majorité des gens sur Terre.

Nos parents ont leur conception de la vie, leur relation à eux-mêmes, leurs espoirs et surtout leurs désirs envers nous! Nous nous sommes souvent familiarisés avec une conscience fondée sur l’égo. Nous avons donc dû faire face à un certain nombre d’illusions.

Dès notre naissance, nous sommes influencés par ces énergies et il est donc important de devenir conscient de soi-même pour retrouver sa vraie nature et se réconcilier avec son enfant intérieur.

Nous sommes tous des êtres divins et l’être divin est pureté.

L’enfant pur qui n’est pas encore affecté ou influencé par le monde des adultes, ne s’inquiète pas devant ces critères élaborés par le mental.

En explorant ce que nous ressentons réellement au lieu de ce que nous sommes censés ressentir, nous restaurons notre spontanéité et notre intégrité. Ces émotions sont la porte d’accès à notre enfant intérieur.

Contacter nos sentiments et nos émotions véritables nous met sur le chemin de la libération.
L’enfant pur est spontané, authentique, ne se juge pas ou ne se critique pas même s’il se trompe. Il admet son erreur sans se juger. Il joue, chante, court, saute…

Il est l’expression de la vie qui jaillit. Il est libre tout simplement!

Enfant pur

 

Il manifeste spontanément le plaisir de vivre et la joie. Nous devons donc prendre conscience de cette partie de nous-même plus profonde pour avoir un aperçu de qui nous sommes vraiment.

Nous étions en confiance et nous avons été blessés…

Un jour, l’enfant est réprimandé parce qu’il bouge et crie et le voilà jugé quand il manifeste ses opinions et ses sentiments. Il n’a plus la possibilité de laisser sa vie se manifester spontanément alors il est en colère, triste, perdu. L’enfant pur est donc devenu un enfant blessé!

L’enfant libre et l’enfant blessé sont les deux principaux aspects de notre enfant Intérieur et il vit en nous actuellement.

En chacun de nous se trouve un enfant qui souffre. Nous avons tous connu des périodes difficiles. L’enfant blessé a besoin de soins et d’amour mais nous les lui refusons. Chaque fois que la douleur se réveille, cette sensation nous est si insupportable que nous refoulons nos sentiments et nos souvenirs au plus profond de notre inconscient.

Nous ne revenons pas en nous-mêmes par peur de les confronter. L’enfant blessé est pourtant bien là. C’est une réalité. C’est une forme d’ignorance.

Faites un vœu!

Voeu

 

Il a vraiment besoin que nous revenions vers lui pour en prendre soin.

Et, malgré tout, nous nous détournons de lui. Cette ignorance nous empêche de voir la réalité et nous pousse à faire des choses qui nous font souffrir encore plus.

Nous l’avons enfermé au plus profond de nous-même. Cet enfant est la mémoire de tout ce qui nous a blessés et qui n’a pas pu être exprimé.

Il est le gardien d’une blessure fondamentale : le manque d’amour…

Alors aimons comme des enfants, vivons comme des enfants, soyons heureux comme ces enfants, de vrais enfants libres. Nous ne devons pas avoir peur du jugement des autres et mettre fin à cette prison intérieure qui nous relie aux énergies de peurs.

Suivons notre propre chemin…

En étant le plus spontané, joyeux, libre possible, nous voyons la beauté de tout ce qui existe dans l’univers, la beauté de la lumière à l’intérieur de nous.

Demandons pardons, entamons le dialogue, faisons lui dessiner ses émotions, soyons des parents attentionnés!

C’est donc reconnaître l’enfant qui vit en nous en lui montrant que nous pouvons être des parents aimants, qui savent jouer et rire avec lui, en tenant compte de ses désirs et de ses avis. Restons nous-même! Prenons soin de nous!

N’attendons plus, décidons aujourd’hui-même que nous pouvons reprendre contact avec l’enfant en nous et passons à l’action. Nous seuls pouvons le faire!

Il faut juste reprendre contact avec notre puissance intérieure et devenir conscient de notre belle lumière.

Nous sommes tous des enfants!

La guérison viendra de cette réconciliation avec notre enfant intérieur et de son chemin vers son enfant pur. Chacun pourra s’accueillir et donc s’aimer davantage en offrant cet amour à l’espace de son enfant intérieur.

Coeur

Il est important de revenir vers cet enfant blessé, de l’amener à notre conscience, de l’écouter, de reprendre le dialogue avec lui et de l’aimer.

Nous pourrons alors établir un lien d’amour et lui offrir tout ce dont il a manqué, tout ce qu’il n’a pas pu recevoir jusqu’à présent, sans attendre de l’autre, pour marcher sur le chemin de la maturité et de l’autonomie.

Aller vers la conscience de son enfant intérieur blessé, se mettre à son écoute, l’entendre s’exprimer, tout en posant sur lui un regard d’amour, va favoriser la guérison de nos profondes blessures et l’ouverture véritable à l’amour.

Vous l’avez compris, il faut se tourner vers l’intérieur pour connaître sa vraie nature. C’est la clé pour retrouver le chemin vers notre essence, qui conduit à la paix et l’équilibre.

Il faut donc se libérer de cette partie de nous qui est sous l’emprise de la peur et du besoin.

Pour cela, il faut accepter de s’aventurer derrière notre masque qu’il a fallu nous fabriquer pour pouvoir nous adapter, nous intégrer et être aimés !

Vous êtes maintenant sur le bon chemin et nous pouvons marcher ensemble vers une conscience fondée sur le cœur.

Il ne nous reste plus qu’à le suivre en écoutant cet enfant joyeux, spontané, créatif et libre que nous avons été et qui fait partie de notre mémoire.

La quête de vérité consiste bien à se tourner vers l’intérieur, là où se trouve notre lumière.

Commentaires

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien