Encens : Le Gui

gui-clairemedium

L’encens signifie “brûlé” en latin. Les encens ont eu un rôle capital dans les rituels de tous les mouvements religieux, ésotérique ou traditionnel. Dans de nombreuses cultures et traditions, brûler de l’encens fait parti du quotidien. L’encens avait une fonction sacrée, il permettait d’adresser une prière aux Dieux. L’encens agit sur le subconscient et les corps subtils de l’être humain, soit en les harmonisant, soit en exaltant ou en calmant l’un d’eux. Il a une grande influence sur notre bien-être physique ou psychique.

La poudre magique de gui sert à attirer le bonheur, la paix, la prospérité et la santé. Pour cela, il vous faut décorer le seuil de votre maison tous les jours, et ses fumigations âcres liés à l’encens pontifical feront le nécessaire.

Si vous souhaitez attirer l’amour, semez la poudre dans votre chambre.

L’encens de gui a des propriétés de protection. Cette plante est considérée, depuis des milliers d’années, comme un véritable porte-bonheur.

Le gui chasse les mauvais esprits et purifie les âmes. On considère que c’est la plante de l’amour. Selon la tradition celtique et germanique, le gui ne doit jamais toucher le sol sinon il perd tous ses pouvoirs. On l’utilise pour toutes sortes de rituels car il est très puissant. A brûler avec un charbon ardent, seul, ou mélangé avec d’autres herbes, ou avec des encens.

Commentaires

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien