Encens : le foin d’odeur

foindodeur-clairemedium

L’encens signifie “brûlé” en latin. Les encens ont eu un rôle capital dans les rituels de tous les mouvements religieux, ésotérique ou traditionnel. Dans de nombreuses cultures et traditions, brûler de l’encens fait parti du quotidien. L’encens avait une fonction sacrée, il permettait d’adresser une prière aux Dieux. L’encens agit sur le subconscient et les corps subtils de l’être humain, soit en les harmonisant, soit en exaltant ou en calmant l’un d’eux. Il a une grande influence sur notre bien-être physique ou psychique.

Le foin d’odeur est le plus féminin des encens, souvent appelé les “cheveux de la Terre-Mère”. Il aime pousser près de l’eau et on le trouve dans toute l’Amérique du Nord. Il est tressé par les Premières Nations en longues nattes dans un contexte rituel. Son odeur enchanteresse, légèrement sucrée et très agréable est réputée attirer les énergies bénéfiques et les circonstances favorables. On le tresse également dans les paniers pour qu’ils gardent une bonne odeur et une bonne énergie. Comme médecine de protection, on peut le placer dans les voitures et au-dessus des portes.

Les Amérindiens le considèrent comme une herbe sacrée et s’en servent pour débuter diverses cérémonies. Ils hument l’arôme du foin d’odeur pour se purifier, se protéger et calmer les esprits. Une fois purifié, le foin d’odeur conforte l’esprit dans ses projets.

 

Commentaires

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien