Encens : le cèdre

cedre-clairemedium

L’encens signifie “brûlé” en latin. Les encens ont eu un rôle capital dans les rituels de tous les mouvements religieux, ésotérique ou traditionnel. Dans de nombreuses cultures et traditions, brûler de l’encens fait parti du quotidien. L’encens avait une fonction sacrée, il permettait d’adresser une prière aux Dieux. L’encens agit sur le subconscient et les corps subtils de l’être humain, soit en les harmonisant, soit en exaltant ou en calmant l’un d’eux. Il a une grande influence sur notre bien-être physique ou psychique.

Le cèdre est un conifère de la famille des Pinacées, originaire du Moyen-Orient et considéré depuis toujours comme sacré. C’est un arbre majestueux mesurant 25 à 50 cm de hauteur, possédant un bois très odorant. Il existe quatre espèces de cèdre : le cèdre du Liban, le cèdre de l’Atlas, le cèdre de Chypre et le Cèdre de l’Himalaya. Le cèdre est l’arbre le plus souvent cité dans les textes anciens car il était très apprécié pour son parfum, sa résistance et sa taille. Dans la symbolique celtique, le cèdre symbolise la confiance. Au Tibet, il est brûlé sous forme d’encens afin de favoriser la spiritualité.

L’encens au cèdre redonne vitalité et énergie. Il renforce la confiance en soi, stimule les pensée et clarifie l’esprit. Sa senteur douce et boisée apporte une ambiance sereine. Grâce à son pouvoir insectifuge, il éloigne les moustiques et les mites.

Il faut l’utiliser lors de moments décisifs, pour aider à se concentrer, lors d’une importante conversation.

Commentaires

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien