Encens : La Myrrhe

myrrhe-clairemedium

L’encens signifie “brûlé” en latin. Les encens ont eu un rôle capital dans les rituels de tous les mouvements religieux, ésotérique ou traditionnel. Dans de nombreuses cultures et traditions, brûler de l’encens fait parti du quotidien. L’encens avait une fonction sacrée, il permettait d’adresser une prière aux Dieux. L’encens agit sur le subconscient et les corps subtils de l’être humain, soit en les harmonisant, soit en exaltant ou en calmant l’un d’eux. Il a une grande influence sur notre bien-être physique ou psychique.

La Myrrhe est une résine provenant d’arbustes d’Arabie. Jadis, ceux-ci s’appelaient “baumiers” et le parfum suave de ce suc était si pénétrant que les Israélites et les Grecs le préféraient à l’Encens.
La Myrrhe aide à la concentration mentale et surtout à la méditation. Elle purifie comme toutes les résines.
La Myrrhe est d’essence solaire et appartient à la Lune.

Il faut faire brûler un peu d’encens de Myrrhe avec de l’encens Pontifical, de préférence le Dimanche, associé à une bougie or ou jaune.
Méditez et procédez à un rituel de vénération de Dieu. Cette habitude est la garantie d’une paix et de bienfaits immenses ainsi qu’une bonne protection.

La Myrrhe est un excellent support pour la voyance. Elle apporte la santé et le bonheur dans la famille.
La Myrrhe protège des mauvais esprits, elle est aussi une bonne purificatrice. Elle sert dans les fumigations pour la méditation, la contemplation, et la guérison.
C’est un parfum universel pour les rites d’adorations. La fumée de la Myrrhe peut servir à purifier les aliments avant une offrande.
La Myrrhe provoque l’admiration religieuse, c’est donc le parfum des mystiques. On l’utilisera tout particulièrement pour les rites de louange.

Commentaires

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien