« Tout est en vous, paroles d’Amma »

AMMA PHOTO UNE

Amma est l’une des grandes figures spirituelles de notre époque. En 40 ans, elle a étreint 34 millions de personnes à travers le monde avec son célèbre darshan. On retrouve ses pensées dans le livre « Tout est en vous, paroles d’Amma ».

 

Mais qui est Amma ? Un gourou ? Un grand maître spirituel ? Cette femme indienne a pris dans ses bras des millions de personnes. Son darshan est une étreinte chargée  d’une présence divine, selon la pensée hindouiste.

Toutes les personnes qui ont eu le privilège d’approcher Amma ont été conquises. Amma déplace les foules où qu’elle soit.

En février dernier, Amma, qui veut dire « Mère » en malayalam, la langue du Kerala, a même tourné des scènes de cinéma aux côtés des acteurs Jean Dujardin, Elsa Zylberstein et Alice Pol.

Dans le prochain film de Claude Lelouch

Non Amma ne se reconvertit pas en star du grand écran ! Elle sera simplement à l’honneur du nouveau film du réalisateur Claude Lelouch, « Un plus Une ».  Celui-ci sera à l’affiche dès le 9 décembre.

Claude Lelouch est un homme spirituel. Pour expliquer la présence d’Amma dans son film, il a simplement dit « Dans notre monde actuel, Amma est le symbole de l’amour pour beaucoup de gens…Amma donne du sens à la vie. C’est si beau de la voir faire ce qu’elle fait ».

La vie de Mata Amritanandamayi

En Inde, on dit de Mata Amritanandamayi, plus communément appelée Amma, qu’elle est une Mahatma : un être humain qui possède une grande âme.

Née en 1953 dans une famille de pêcheurs sur la côte du Kerala au Sud de l’Inde, Amma a très rapidement montré sa différence. À 5 ans, elle était déjà dotée de capacités mystiques exceptionnelles : elle se consumait pour le divin et elle composait des chants dévotionnels.

Sa mère malade, elle a dû prendre en charge le fonctionnement de la maison (ils étaient 13 enfants à la maison). Elle a arrêté l’école.

Elle a toujours trouvé du temps pour ses pratiques spirituelles rigoureuses.

AMMA meditation

Au fil des années, la jeune fille se retrouvait de plus en plus souvent en « état d’extase ». Elle pouvait rester des heures et des journées entières, en étant de méditation très profonde, sans bouger.

Personne ne comprenait qui était cette jeune fille si généreuse.

À 20 ans, la véritable essence d’Amma a commencé à jaillir.

Son aura était magnifique. Elle attirait celles et ceux qui recherchaient du sens et de la paix dans leur vie. Amma les prenait dans ses bras (une pratique vue d’un très mauvais œil en Inde), et faisait couler le divin dans ses mains.

 

AMMA BRAS

 

En peu de temps, elle est devenue une incarnation de la divinité.

En 1981, son premier ashram a été ouvert là où Amma est née. Amma donnait de l’amour divin, mais elle soignait aussi. Elle était pleinement au service de ses semblables.

C’est à l’âge de 33 ans qu’Amma a réalisé son premier tour du monde. Elle a rencontré de nombreuses personnes qui voulaient faire l’expérience du darshan. Partout où elle passait, elle offrait de l’amour divin  et elle délivrait ses messages spirituels.

Le fabuleux destin d’Amma

Le parcours d’Amma est extraordinaire. D’une petite fille de pêcheurs, elle est devenue l’une des grandes figures spirituelles de notre temps.

Amma ne fait pas que serrer dans ses bras celles et ceux qui veulent toucher du doigt l’amour divin. Elle est aussi une femme d’action.

Elle a créé l’ONG Embracing the world ( http://fr.embracingtheworld.org) qui agit pour les femmes, les enfants, les orphelins, les victimes de catastrophes  naturelles…

Les bénévoles de cette ONG sont partout. Depuis 15 ans, l’ONG a versé 51 millions d’euros d’aide. Cet argent provient des dons récoltés par Amma. Elle rend donc ce qu’on lui a donné.

Les paroles d’Amma

Dans son livre « Tout est en vous, paroles d’Amma » (octobre 2015, éditions Points vivre »), Amma nous offre ses plus beaux messages pour chaque jour de l’année.

Amma donne de l’amour mais elle montre aussi la voie à ses semblables.

Chaque phrase porte une vibration et ouvre le regard et le cœur. Ouvrons le livre à la page correspondant au 12 novembre. Amma dit : « Plus le mental s’ouvre, devient subtil et vaste, plus il devient non-mental ». Peu à peu, il disparaît. Quand il n’y a plus de mental, où est Dieu, où est le monde, où est la création ? Toutefois, cela ne signifie pas que le monde disparaîtra de votre vue : il se produira une transformation et vous verrez l’Un dans le multiple ».

Et pour le jour d’après, elle explique une chose qui la résume parfaitement, elle la prêtresse de l’amour : « en vérité, l’amour est la seule religion qui puisse aider l’humanité à s’élever vers des hauteurs sublimes et glorieuses. L’amour doit être le fil conducteur de toutes les religions et de toutes les philosophies. La beauté d’une société repose sur l’unité des cœurs ».

Voici une vidéo du site Paris Match, sur un rassemblement autour d’Amma, avec à ses côtés le réalisateur Claude Lelouch et l’actrice Elsa Zylberstein:

Commentaires

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien