À la découverte de l’astrologie égyptienne

shining star

L’astrologie égyptienne a traversé les siècles. Cette pratique ancienne a encore beaucoup de choses à nous apprendre.

 

L’astrologie a eu le vent en poupe durant la Renaissance mais d’après certaines études, son origine remonte à la nuit des temps. En effet, certains chercheurs ont relevé que des calendriers divinatoires avaient vu le jour en Égypte et en Chine à l’aube de l’humanité.

L’astrologie solaire, qui place l’humain au centre de toutes les préoccupations, serait née au temps de l’ancienne Égypte. À cette époque, Pharaon vouait un véritable culte au Soleil. Certaines personnes qui servaient Pharaon étudiaient beaucoup. Ils étaient des érudits, des initiés.

Ils avaient déjà une vraie connaissance en astronomie. Ils savaient que la terre était ronde, ils sentaient bien que  les étoiles devaient avoir une influence sur la vie des terriens…

 

astro egyp une

 

Forts de leurs connaissances, ils ont créé le calendrier divinatoire égyptien. Chaque mois était symbolisé par l’énergie d’un Dieu. Ce calendrier permettait notamment de prévoir les fluctuations du Nil, fleuve nourricier par excellence et de définir les moments propices pour les affaires.

L’astrologie égyptienne était considérée comme une science à part entière. Les grands hommes de cette époque écoutaient avec attention les conseils des astrologues.

 

Les bases de l’astrologie égyptienne

L’astrologie égyptienne se basait sur l’influence des divinités issues de la mythologie ainsi que sur celle des planètes.

Le calendrier était divisé en décans. L’astrologie égyptienne a montré très rapidement sa capacité à aller au fond des choses puisqu’elle mettait en lumière la véritable nature de chaque personne, que ce soit sur le plan mental ou spirituel. Elle permettait aussi de prévenir les événements inéluctables, ceux qui renvoyaient à la notion de destin. À noter que  chaque mois était divisé en trois décans de 10 jours.

Le calendrier égyptien est composé de 12 signes du zodiaque.

 

Les 12 signes égyptiens

Douze divinités veillent sur le calendrier égyptien : Amon-Rê, Horus, Mout, Thôt, Geb, Seth, Osiris, Isis, Bastet, Anubis, Sekhmet et le Nil.

 

les signes astro egyptiens

 

Amon-Rê était le Dieu cosmique.  Horus, fils d’Isis et d’Osiris, était le Dieu des espaces célestes et Moût, la déesse de la maternité et de la sagesse. Thôt fut le messager des Dieux et Geb le Dieu de la terre.

Vous avez sans doute entendu parler de Seth ? Il était le Dieu de la foudre et du tonnerre. Osiris incarnait la mort et la résurrection tandis que son épouse Isis était considérée comme la grande protectrice des pharaons.

 

Anubis, le Dieu des morts

Anubis, le Dieu des morts

Bastet, cette divinité au visage félin était synonyme de chaleur du soleil et de maternité. Anubis, qui était représenté avec une tête de chien, était le Dieu des morts. Sekhmet incarnait les batailles et la puissance tandis que Hâpy veillait sur le Nil (On parle du Dieu du Nil ou du Dieu Hâpy).

Dans un prochain article, nous reviendrons sur les  12 signes de l’astrologie égyptienne.

Commentaires

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien