Conseils : Ne pas céder à la psychose

peur

La semaine dernière, La France a connu un terrible attentat. Comme le président de la république l’a rappelé “Il faut rester vigilant” mais ce n’est pas pour autant qu’il faut céder à la panique. Restez prudent ne veut pas dire se méfier de tout et surtout de tout le monde. Face à de tels événements il faut rester uni et soudé alors voici quelques conseils pour vous aider à ne pas tomber dans la psychose.

________________________________________________________________________________________

1 – Parler, communiquer

Toute la semaine dernière, nous avons vécu une succession d’évènements violents. La France entière était en deuil. Toutes nos émotions étaient suscitées, aussi bien la colère que la tristesse et chez certains l’anxiété et la peur aussi. D’ailleurs dans le mot « terrorisme » on peut retrouver le mot « terroriser » donc l’idée d’effrayer. C’est le but premier des personnes qui font de tels actes. Un des meilleurs moyens pour ne pas céder à la panique est de parler, de mettre des mots sur nos émotions. Il ne faut pas s’enfermer avec sa peine. Parler de ces évènements, permet notamment d’évacuer le stress et très souvent de se raisonner.

2 – Le rassemblement

Voir du monde, discuter, se changer les idées, sortir ou bien se rassembler (comme lors des manifestations) peut être un moyen de garder une place active dans le drame tout en extériorisant. Dire haut et fort ce que l’on pense en étant entouré peut servir à ne pas devenir esclave de la peur.

3 – Ne pas changer

Les auteurs de ces actes sont les seuls responsables. Il ne faut pas changer ses habitudes, se méfier des autres. Certains d’entre nous vont commencer à ne plus prendre les transports en commun durant quelques jours, vont éviter les lieux publics… Ce qui ne sert à rien à part augmenter votre angoisse. Ce type d’évènement n’a pas de schéma précis, donc on ne sait pas quand et où cela peut se reproduire. Continuer de vivre normalement, est une des meilleures choses à faire.

4 – Rester objectif

Lorsque nous sommes face à un attentat, l’émotion et l’empathie sont extrêmement fortes et très souvent, cela empêche l’objectivité. Pourtant, il est essentiel de rationaliser les choses. Ce type d’évènement est rare. Il ne faut pas céder à la psychose. Si lorsque vous êtes dans un lieu public, vous sentez la peur vous envahir, recentrez-vous ! Essayez de fermer les yeux et de prendre une respiration profonde. Cela vous aidera à apaiser votre anxiété.

5 – Se ressourcer

Prendre du temps pour soi est essentiel après de tels évènements. Essayez de vous accorder une petite heure de lecture ou bien écoutez la musique, faites-vous masser … ressourcez-vous, changez-vous les idées. Il faut garder le contrôle de votre, ne laissez pas la peur vous envahir. N’hésitez pas à couper la télé ou la radio, débranchez-vous des réseaux sociaux, retrouvez-vous avec vous-même. Il faut relâcher la pression et prendre du recul. Pensez malgré tout à vous tenir au courant de ce qu’il se passe car sans information, les rumeurs apparaissent et l’angoisse grandi et dans le même temps, passer sa journée devant les informations entretient le stress.

Source : L’express …

Commentaires

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien