Bouddha et ses préceptes

bouddha-clairemedium

Nirvana, Karma, Dharma… les termes bouddhiques sont utilisés dans notre quotidien. Mais quelle est l’origine du  bouddhisme ? Partons à la découverte de cet enseignement, qui a vu le jour il y a plus de 2500 ans, au Nord de l’Inde.

 Un peu d’histoire sur le bouddhisme

À cette époque est née l’une des plus grandes figures spirituelles de l’humanité : le Bouddha Shakyamuni, appelé durant la première partie de sa vie, le Prince Siddharta.

Issu d’une famille qui gouvernait le clan des Shakya (Nord de l’Inde), le Prince était destiné à devenir Roi. Mais à l’âge de 29 ans, il décida de prendre une autre voie.

Après avoir constaté que le monde était gangrené par la souffrance et l’insatisfaction, le Prince Siddharta est parti méditer sous l’arbre de la Bodhi (l’arbre de l’Éveil) durant plusieurs années. Il était situé au cœur d’une forêt de magadha, où des ascètes enduraient des privations extrêmes, afin de surmonter leur souffrance, et ce, par la seule force de leur volonté.

Après six années d’une ascèse sans faille, il a atteint l’état de l’Eveil complet. Le  Prince Siddharta est  alors devenu le Bouddha Shakyamuni.

Le Bouddha Shakyamuni  a consacré le reste de sa vie (il est mort à l’âge de 80 ans) à enseigner le chemin qui mène à la libération de la souffrance, grâce à  l’Eveil complet. Car faire le bien d’autrui, telle était la vocation de Bouddha.

Il a fondé le Sangha, la communauté spirituelle bouddhiste.

bouddha-bouddhisme-clairemedium

Bouddha et ses élèves

 

Les principes du bouddhisme

Les Quatre Nobles Vérités constituent le fondement de son enseignement.

Celles-ci sont : les vérités de la souffrance, de la cause de la souffrance, de la cessation de la souffrance, du sentier qui mène à la cessation de la souffrance.

Au cœur de l’enseignement, réside un constat sans appel : la souffrance et l’insatisfaction prennent leur source dans notre esprit, qui répond aux circonstances de la vie.

En d’autres termes, c’est notre mental qui donne corps à notre mal-être, à nos errances. Trop attaché  à la permanence des choses, il refuse de voir la réalité des choses….

Résultat, il provoque stress, colère, et insatisfaction…

Bouddha

Bouddha

 

L‘enseignement de Bouddha

L’enseignement de Bouddha s’est articulé autour de trois principes : vivre une vie éthique, observer sa vie par le biais de la méditation, et exprimer sa dévotion.

On retrouve la conduite éthique à tenir, dans le Code moral, appelé le Vinaya, qui se transmet dans les monastères bouddhiques depuis 2500 ans. Objectif de tout apprenti bouddhiste : discerner la nature de la réalité.

La méditation est le second pilier de l’enseignement. Elle permet d’aller à la Source, de comprendre qui nous sommes réellement…et de faire taire notre mental agité.

La dévotion permet quant à elle d’établir une connexion avec la tradition. En mettant en lumière des figures transcendantales, elle conduit à personnifier des qualités spirituelles.

Le bouddhisme repose sur le fait que tous les êtres sont interconnectés et donc, interdépendants.

Les efforts spirituels de chaque personne jaillissent, dès lors, par ricochet, sur une multitude d’êtres…

Commentaires

WP-Backgrounds Lite by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann 1010 Wien